Gestion du fichier électoral : les membres de l'Ant ont prêté serment

Gestion du fichier électoral : les membres de l'Ant ont prêté serment

0
PARTAGER

Nommés en conseil des ministre le 15 juin 2016, les membres de l'Agence nationale de traitement (Ant), ont prêté serment ce 29 juin 2016 devant la Cour d'appel de Cotonou. Conformément aux dispositions du code électoral, le président de la Cour a reçu le serment des membres après les réquisitions du procureur général de la République.

L'Ant est la structure technique prévue par le code électoral pour gérer la liste électorale permanente informatisée (Lépi). Elle vient remplacer le Cnt qui avait eu à jouer ce rôle depuis l'adoption du code électoral. L'Ant a un large éventail de missions à accomplir comme la collecte des données électorales et leur traitement, la gestion du cycle de vie de la Lépi, la production des cartes d'électeur, la génération des postes de vote, etc. Sa mission fondamentale est de faire de la liste électorale permanente informatisée un véritable instrument moderne de développement.

Jean-Claude Ahouanvoébla, régisseur général adjoint, chargé de la planification des opérations et des formations de l'Ant décline les premiers chantiers sur lesquels va se pencher la nouvelle équipe :

"Nous allons nous coller à la loi et avancer. Très rapidement on va se retrouver pour voir notre règlement intérieur et établir un planning d'exécution de nos activités. Nous, on est des techniciens (...), nous donnons une forme technique à ce² que disent les politiciens. On va se mettre à l'oeuvre pour que le fichier électoral soit un fichier fiable".

Sur les cinq membres de l'Ant, seuls quatre ont prêté serment ce jour. Absent du territoire national à cause d'une évacuation sanitaire, le régisseur général, Bonaventure Gagnon, va prêter serment ultérieurement.

Il faut signaler que les cinq membres de l'Ant ont été désignés à la suite d'un appel à candidatures. Ils sont nommés pour un mandat de cinq ans renouvelable une seule fois.

Maurice Thantan


ORTB

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE