Accueil Politique

Gestion des ordures à Cotonou: la préfecture veut se substituer à la Mairie

0
PARTAGER

Les choses vont très vite du côté de la préfecture du département du Littoral. Après la descente effectuée en début de semaine par le préfet Modeste Toboula pour  toucher du doigt l’état d’insalubrité de la ville de Cotonou du fait de la présence de tas d’immondices qui jonchent certains terre pleins centraux, l’autorité préfectorale a pris sur elle la responsabilité de procéder avec son équipe aux dégagement des ordures des trottoirs. Invité hier, Mercredi 14 Juin 2017 dans l’émission 90 Minutes de la chaîne de télévision CANAL 3, le préfet du département du Littoral évoque l’article 27 de la constitution de Décembre 1990 qui stipule: “Toute personne a droit à un environnement sain, satisfaisant et durable et a le devoir de le défendre. L’Etat veille à la protection de l’environnement“, pour justifier l’action de la préfecture.

Mais interrogé sur les contrats de la Mairie bloqués au niveau de la préfecture et qui seraient la cause de la présence des tas d’ordure sur les terre pleins centraux, le préfet Modeste Toboula se contente d’affirmer que le problème qui se pose n’est pas un problème de contrat mais de la réorganisation de toute la filière.

Pour le préfet Modeste Toboula, la gestion qui est faite aujourd’hui des ordures par la mairie de Cotonou est très archaïque. “La mairie de Cotonou utilise des individus non qualifiés qui ramassent des ordures main à main au lieu de structures équipée et organisées” a laissé entendre l’invité de André Dossa.

Le préfet Modeste Toboula a par ailleurs indiqué que suite à sa descente sur le terrain, il a déjà pris des mesures pour que les tas d’ordure entassés sur les trottoirs soient dégagés. A l’en croire, l’Etat va se substituer à la Mairie pour le second lot constitué du 7ème au 13 ème arrondissement qui pose actuellement problème.”Avec peu de moyens, nous avons entamé le travail; c’est une question de volonté et non de moyens” a justifié le préfet Modeste Toboula qui estime que la mairie est défaillante et que “l’Etat ne peut rien pour une mairie qui se refuse à tous les coups à se discipliner“.


Source : Benin web TV

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here