Accueil Politique

Gestion des affaires publiques : La saine colère de Soglo contre Talon

1
PARTAGER

Patrice Talon est dans le collimateur de Nicéphore Soglo. L’ancien Chef de l’Etat a exprimé sa déception face à la gestion catastrophique du chantre du «Nouveau départ » dans un entretien téléphonique avec la rédaction de «Matin Libre ».

L’ancien président Nicéphore Soglo se sent trahi par son «fils chéri». Hier au téléphone avec la rédaction de votre journal, il a confié son amertume. Nicéphore Soglo est sérieusement fâché contre Patrice Talon. A en croire l’ancien Chef de l’Etat, c’est bien lui qui a remis en selle l’homme d’affaires Patrice Talon quand il était au pouvoir. C’était encore lui qui a permis à Patrice Talon exilé en France sous le régime de Yayi Boni d’échapper à une extradition vers le Bénin au plus fort des affaires tentative d’empoisonnement et tentative de coup d’Etat. Le premier président de l’ère du Renouveau démocratique a, en effet, déclaré avoir fait recours au service de ses amis français, notamment l’ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault pour empêcher Yayi Boni d’obtenir le retour manu militari de Patrice Talon alors en disgrâce. Nicéphore Soglo confiera que « son fils chéri » Talon s’était rendu chez lui lors de la présidentielle pour lui dire ses reconnaissances pour ce soutien. Selon lui, le candidat Talon avait déclaré lors de la même visite au sujet de la présidentielle : « Papa, vous avez fait les 80% du travail ». Et l’ancien président avait répondu, à l’entendre : « Va t’entendre avec Ajavon pour retrouver les 20% ». Nicéphore Soglo de poursuivre : « En principe, les deux (Talon et Ajavon) ne devraient pas avoir de problèmes». Le patriarche a déploré l’affaire Ajavon. Pour lui, Patrice Talon aurait pu bien gérer cette affaire qui a terni l’image du Bénin. Par ailleurs, il a fustigé la gestion des affaires publiques sous la Rupture. L’ancien président s’est insurgé contre le bradage à tout de bras des entreprises publiques et critiqué la politique sociale du régime de la Rupture. Selon ses dires, la Rupture affame plutôt les populations et la misère s’est accrue depuis la présidentielle de 2016.

Destruction de la Rb…

Hier, Nicéphore Soglo a manifesté sa colère face aux difficultés dans lesquelles baigne la Renaissance du Bénin (Rb). Pour lui, le Chef de l’Etat est responsable de la destruction de la Rb. « Il (Patrice Talon, Ndlr) s’attaque à la Rb parce qu’il en veut à Maman », a précisé l’ancien président de la République. A l’entendre, le président Talon a méthodiquement pensé l’affaiblissement de la Rb pour punir la députée Rosine Soglo qui s’est opposée farouchement au projet de révision de la Constitution en avril dernier. Nicéphore Soglo a soutenu que « son fils chéri » a manqué d’égards à la famille Soglo. Pis, dans sa gestion, a-t-il dit, Patrice Talon a voulu l’écraser et l’humilier et n’a pas su copier la méthode du président Alassane Ouattara. L’actuel président ivoirien a, en effet, souvent consulté son aîné et allié politique Henri Konan Bédié. Mais Patrice Talon a préféré, lui, neutraliser tous ses successeurs.

L’ancien Maire de Cotonou manifestement révolté n’entend pas laisser le Bénin détruire par l’homme d’affaires Patrice Talon. On comprend bien dans ses propos, la désillusion mais aussi des craintes. Et vu les dérives autoritaires et la gestion économique plutôt opaque du régime de la Rupture, il pourrait bien prendre prochainement ses responsabilités avant qu’il ne soit trop tard.

Mike MAHOUNA

Source : aCotonou

1 COMMENTAIRE

  1. Il n’a aucune responsabilité .s il était bon en politique il n allait pas faire un mandat à la tête du bénin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here