Gestion au sommet de l’Etat : Que de grandes actions en 100...

Gestion au sommet de l’Etat : Que de grandes actions en 100 jours

0
PARTAGER

ar : Mathieu DAHANDE

Ce jour jeudi 14 juillet 2016, cela fait exactement 100 jours que le président Patrice Talon est au pouvoir. En si peu de temps, l’homme d’affaire alors ennemi numéro 1 du l’ancien président de la république porté au pouvoir par la coalition de la rupture, et son gouvernement ont posé des actes qui resteront à jamais gravés dans la mémoire des Béninois.

Dès le premier conseil des ministres, le peuple béninois s’est habitué aux mots suspension et abrogation. Beaucoup d’actes et de décisions pris par l’ancien gouvernement avaient été remis en cause par le gouvernement de Talon. On se rappelle encore ce fameux décret accordant des primes aux directeurs de cabinet, leur adjoint et les secrétaires généraux et leurs adjoints, la nomination de certains cadres à des postes stratégiques aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. La situation du coton béninois a fait l’objet d’un grand intérêt au niveau du gouvernement.

La question des concours frauduleux qui avait occupé une grande place dans les débats de la campagne électorale est en train de connaitre son dénouement. La suspension des institutions budgétivores a permis à l’Etat de faire plusieurs milliards d’économie. Certaines mesures prises dans l’administration publique ont ramené les travailleurs à la conscience professionnelle même si les résultats ne sont pas encore visibles. Désormais, il n’y a plus de poste téléviseurs dans les bureaux. La lutte contre le retard et l’absentéisme dans les services publics a pris une nouvelle tournure.

La communication gouvernementale est mieux structurée même si elle n’est pas encore ce qu’on souhaite qu’elle soit. Les messes d’action de grâce et les prières qui occupaient le quotidien des Béninois ont disparu de l’actualité. Les médias d’Etat sont libérés de l’emprise du pouvoir. Toutefois, la question de la lutte contre l’insécurité et celle des organes de presse constituent encore des défis à relever. Mais de façon générale, Patrice Talon aura marqué positivement les béninois en si peu de temps.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE