France : journée nationale des mémoires de l’esclavage ; ce que les...

France : journée nationale des mémoires de l’esclavage ; ce que les associations antiracismes exigent à Hollande ce jour.

0
PARTAGER

La France commémore ce mardi 10 mai 2016, la XIème journée nationale des mémoires de la traite et de l’esclavage et de leur abolition. En marge de cette célébration commémorative qui marque en même temps cette année les 15 ans de la loi Taubira, plusieurs associations antiracisme comme SOS RACISME, la LICRA, le CRAN, le CRIF… ont exhorté dans un appel public, François Hollande à créer un musée de l’esclavage et à participer à la commémoration.

Il importe de faire remarquer que la loi Taubira votée il y a 15 ans, reconnaissait la traite néglière et l’esclavage comme des crimes contre l’humanité. C’est d’ailleurs pour cette raison que ces associations antiracistes exigent non seulement la présence du président Hollande à la commémoration de ce jour mais tient surtout à l’ouverture de ce musée dans l’hexagone. Elles demandent au président de faire preuve de la hauteur de vue qui manque souvent aux présidents français quand il s’agit de ces genres de sujets.

Par ailleurs, plusieurs associations ont dressé un programme d’action pour les réparations avec diverses propositions comme la mise en place d’une fondation pour la mémoire de l’esclavage facilité par l’état et les entreprises ayant bénéficié de la traite, instauration d’un jour férié notamment le 10 Mai, travailler sur les programmes scolaires, lutter contre les violences policières. « On ne peut plus parler d’esclavage sans parler de réparation » estime Louis-Georges Tin de l’association CRAN.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE