Fouille annoncée d’un autre conteneur de Cajaf comon:Ajavon, désormais très surveillé

Fouille annoncée d’un autre conteneur de Cajaf comon:Ajavon, désormais très surveillé

1
PARTAGER

Blanchi dans l’affaire présumée de cocaïne pure, Sébastien Ajavon est désormais surveillé comme du lait sur le feu. C’est ce que laissent croire certaines informations selon lesquelles un nouveau conteneur appartenant à Cajaf Comon au roi de la volaille a été identifié dans l’enceinte portuaire pour vérification en présence de différentes unités de contrôle et des représentants de ladite société. Mais, l’ouverture du conteneur n’a pas eu lieu hier lundi 07 novembre 2016.
Alors que la justice n’a pas pu rassembler les preuves irréfutables dans l’affaire de cocaïne qui a mis le pays en ébullition toute la semaine écoulée, et après un retentissant procès dont le verdict a blanchi le principal accusé Sébastien Ajavon, de nouveaux soupçons apparaissent contre son groupe. Selon des informations interceptées et confirmées par nos sources, un conteneur appartenant à la société Cajaf Comon a été isolé sur l’espace portuaire pour être ouvert en présence des différentes parties, dont le groupe Cajaf Comon. Annoncée pour se dérouler devant le Procureur de la République près le tribunal de première instance de première classe de Cotonou, l’opération n’a pu avoir lieu hier, lundi, ont confié les sources. L’absence d’une des parties en est la cause. En attendant d’en savoir un peu plus dans les heures et jours à venir, il faut souligner qu’après la découverte dans un conteneur destiné à Cajaf Comon d’un coli qui contiendrait 18 kg de cocaïne pure, laquelle découverte a conduit à l’arrestation de Sébastien Ajavon et de trois de ses collaborateurs, c’est la deuxième fois qu’un conteneur de la même société est suspecté. La première fois, la fouille s’est révélée infructueuse. Les inquiétudes que cela avait soulevées avant même l’issue du procès n’étaient pas fondées. Il faut donc attendre la fouille du second conteneur pour se faire une idée. Seulement, avant même de connaître la suite à donner à ce nouveau cas suspecté, beaucoup sont résolus à conclure à une nouvelle distraction. Ils ont raison. Mais en réalité, des interrogations se multiplient autour de cette nouvelle donne. Car, les autorités des différentes unités intervenant dans la chaîne de contrôle seront assistées du Procureur de la République du Tribunal de Cotonou. De même, après avoir relevé les erreurs des agents publics dans la prétendue découverte de cocaïne, on s’emploie à ne plus commettre les mêmes erreurs. Et puis, certaines informations laissent croire que la société en question se fait désirer pour l’ouverture de son conteneur. Comme on peut s’en rendre compte, la société Cajaf Comon de Sébastien Ajavon est marquée à la culotte.

A. T.

aCotonou

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. Bravo les enquêteurs! La vérité, la vraie finira par triompher. Courage les investigateurs. Citoyen, tu dois opter pour l à neutralité. Seul un État de droit favorisera ton épanouissement et un meilleur bien être pour toi. La démocratie béninoise ne grandira et ne sera au service du peuple que quand il y une séparation effective des pouvoirs: exécutif, législatif, judiciaire, presse, culturel, etc. En toute chose visons le respect des prérogatives de chaque catégorie de pouvoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE