Fin de règne du régime du changement : La Fesyntra-Finances appelle à...

Fin de règne du régime du changement : La Fesyntra-Finances appelle à la vigilance

0
PARTAGER

COMMUNIQUE DE LA FESYNTRA-FINANCES
Appel à la vigilance
– Travailleurs de tous les secteurs du Bénin
– Syndicats des ministères et administrations, des entreprises publiques et semi-publiques,
– Usagers du service public ;
Les grandes tendances du second tour de l’élection présidentielle 2016 rendues publiques par la CENA le 21 mars 2016, donnent Patrice TALON gagnant avec 65,39% malgré toutes les fraudes et la transformation de la Présidence de la République en guichet de distribution de sous. Lionel ZINSOU son dauphin est battu. « Ces tendances ne peuvent plus être inversées et reflètent le choix du peuple béninois » à dû reconnaître le candidat Lionel ZINSOU. Deux béninois sur trois en portant leur choix sur le candidat Patrice TALON, font outre le rejet de la recolonisation le choix d’une profonde rupture d’avec le système de gouvernance de YAYI Boni pour un réel nouveau départ et non un changement d’équipe dans la continuité.
Aux travailleurs de tous les secteurs et à leurs responsables syndicaux, j’adresse mes vives félicitations. Vous avez à travers vos luttes multiples et multiformes aux côtés des autres couches de notre population depuis le régime du changement dit non au système de gouvernance scabreuse de YAYI, fait d’impunité, de scandales financiers, de fraudes électorales, de recrutement dans la fonction publique, de politisation de l’administration publique et semi-publique, de non satisfaction de vos légitimes revendications. Comme si tout cela ne suffisait pas, il fit débarquer un franco-béninois de l’establishment français, (un colon), Lionel ZINSOU qu’il nomme le 15 Juin 2015 comme premier ministre. Mais après l’éclairage du Parti Communiste du Bénin (PCB) et la campagne contre la recolonisation de notre pays à laquelle vous avez pris part sur toute l’étendue du territoire, a payé le 20 mars 2016.
Je voudrais camarades travailleurs, camarades responsables syndicaux à divers niveaux, vous en appeler à la vigilance. En effet en de pareil circonstance, les membres du régime finissant emportent tout : meubles, matériels roulants et de bureau ; ils vident en complicité avec leurs directeurs chargés des affaires financières (DRFM) les caisses en produisant des factures fictives, octroient à leurs amis des marchés sans procédure, font disparaître ou incendient des documents compromettants, affectent leurs protégés à des postes « juteux», procèdent à la consommation rapide des crédits etc etc. Le gouvernement de YAYI qui nous a habitués à une gestion scabreuse va chercher à vandaliser tout le patrimoine public avant le 06 avril 2016. En témoigne déjà le décret 2016-024 du 11 février 2016 portant régime indemnitaire applicable aux directeurs des cabinets des ministres, aux secrétaires généraux des ministères et leurs adjoints, sans compter tous les autres décrets non connus du public. Alors je vous invite à sécuriser vos lieux de travail et à avoir jusqu’au 06 avril 2016 et un peu au-delà, une vigilance comme vous avez su le faire dans le contrôle de l’élection présidentielle. A tous les travailleurs sur la chaîne des dépenses, je vous conseille de ne pas prêter flanc à ce jeu sinon vous serez rattrapé par le système de la rupture avec le nouveau départ. Je vous invite à poursuivre vos luttes, à mettre en place partout des comités de vigilance et de sécurité des biens et fonds publics.

Cotonou, le 21 mars 2016
Le Secrétaire Général Fédéral /FESYNTRA-FINANCES
Laurent METONGNON

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE