Entretien spécial entre le Chef de l’Etat, la presse et la société...

Entretien spécial entre le Chef de l’Etat, la presse et la société civile: Les vérités de Talon sur l’état de la nation

0
PARTAGER

Le chef de l’Etat, le président Patrice Talon, a reçu, ce dimanche 31 Juillet 2016, la presse et la société civile. Cette rencontre qui s’est tenue à la veille du 56ème anniversaire de l’accession du Bénin à la souveraineté nationale et internationale, a permis au président de la République, d’éclairer l’opinion publique sur certaines questions que se posent le commun des Béninois, depuis l’arrivée du régime en place.

La normo-communication, la relation avec le Nigéria, le mandat unique, la marche réprimée des étudiants…, sont entre autres, les points abordés par le chef de l’Etat, le président Patrice Talon, lors de sa rencontre avec la presse et les membres de la société civile. Alors, abordant la question de communication sous le gouvernement de la Rupture, le président Patrice Talon reconnait la déficience communicationnelle de son équipe et promet que des efforts seront faits dans ce sens pour rendre plus visibles les actions du gouvernement. Concernant la relation bilatérale Bénin-Nigéria, le président Patrice Talon estime que le gouvernement mène des démarches pour entrer en pourparlers avec son homologue Nigéria et qu’il y a déjà une première tentative avortée compte tenu de l’agenda du président nigérian. Il rassure néanmoins qu’il y a une rencontre entre les deux chefs d’Etat, les jours à venir. Et pour les résultats des examens de fin d’année, le président affirme n’avoir donné aucune instruction aux acteurs du monde éducatif, qui ont eux-mêmes pris l’initiative de travailler convenablement, afin que lés résultats reflètent le niveau réel du système éducatif béninois, contrairement à la rumeur qui a circulée dans le temps. A la question de savoir si les audits 2012-2016 commandités par le gouvernement ne sont pas faits dans le sens d’un règlement de compte, le président Patrice Talon est resté imprécis dans ses réponses, laissant la liberté à chacun d’en faire son interprétation. La répression des étudiants sur ordre du préfet Toboula, il y a quelques jours seulement, a été abordée au cours de la rencontre. Le président Patrice Talon précise là également que les étudiants n’auraient pas respecté les lignes rouges du préfet Toboula qui s’était entendu avec les étudiants, au départ sur des principes. Sur le projet de révision de la constitution en cours, le chef de l’Etat entend procéder d’abord, par voie référendaire, pour avoir l’avis du peuple avant de transmettre le projet à l’assemblée nationale pour débat. En face de la presse et la société civile, le président Talon n’a pas changé de version quand à la question à polémique du mandat unique. Il reste inflexible sur la question et entend même œuvrer pour qu’un président béninois élu ne fasse pas plus d’un mandat. Plusieurs autres questions ont été également abordées par le chef de l’Etat, le président Patrice Talon, qui vient ainsi, à la suite de ses plus proches collaborateurs, partager la lecture du gouvernement sur l’actualité nationale, depuis le début de son mandat.

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE