Accueil Politique

Enfin Talon !

0
PARTAGER

Le président de la République Patrice Talon est enfin là. Comme aiment bien le dire les amoureux, Patrice Talon a manqué aux Béninois. L’élu de la Nation, l’incarnation de l’unité nationale, comme, l’indique l’article 41 de la Constitution, a regagné Cotonou après un check-up. Ce jour, il préside d’ailleurs un conseil extraordinaire des ministres. Tout le monde en convient. Il arrive à l’organisme humain et à tout être vivant de s’affaiblir. Et lorsqu’on a les plus hautes charges de la République et qu’on assume l’héritage hautement passif d’un prédécesseur imprévisible, il faut ménager sa santé. C’est ce que Patrice Talon a fait en se soumettant à un bilan de santé. C’est d’ailleurs une routine pour les hommes d’Etat de confier, périodiquement, l’organisme aux spécialistes de la santé pour passer au scanner ce que le président Nicéphore Soglo appelle « la carcasse ». Et s’assurer qu’elle se porte bien. Oui, l’organisme n’est pas un métal inoxydable. Or, le séjour sanitaire du président de la République dans l’Hexagone a inquiété ses compatriotes au point d’ouvrir les vannes de l’intoxication sur les réseaux sociaux. Un proverbe Ditammari (une langue de l’Atacora) dit « Le citoyen ne demande pas ce qui est semé ». En effet, tôt ou tard, ça va se savoir. A qui ça sert de cacher la santé d’un être humain ? Si ce n’est ce dont il peut souffrir et qui relève du domaine privé. Si les inquiétudes exprimées du fait de l’absence du Chef de l’Etat sont légitimes, il faut cependant récuser les gymnastiques dialectiques qui tendent à apeurer le peuple. Patrice Talon a mandaté Abdoulaye Bio Tchané, n°2 du gouvernement pour assurer son intérim et faire fonctionner l’appareil d’Etat.
Les insinuations qui alimentent les discussions relèvent donc de pures affabulations et de l’imagination fertile et mesquine de leurs auteurs. Emmanuel Mounier n’avait-il pas dit le genre de peuple que nous sommes lorsqu’il lâchait « Le Dahomey est le quartier latin de l’Afrique. Mais cet intellectualisme fait de méchanceté et de mesquinerie est de nature à retarder le développement du pays » ? Comme lui, c’est Paul Hazoumè dans Doguicimi, qui parle de l’ingéniosité négative qu’il désigne par « la béninoiserie ». Il s’agit de ce potentiel qui consiste à vouloir tout pour soi et rien pour l’autre et au besoin, chercher à nuire à son compatriote. Comme dans un film ou l’acteur principal ressurgit pour relancer les suites d’actions, revoici Patrice Talon en 3D.
Jean-Claude Kouagou

Source : aCotonou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here