En prélude à l’actualisation du Fen:Le Cos-Lépi renforce les formateurs des membres...

En prélude à l’actualisation du Fen:Le Cos-Lépi renforce les formateurs des membres Cca

0
PARTAGER

Vendredi 23 septembre dernier à son siège, le Cos-Lépi a organisé une formation à l’endroit des encadreurs des membres des Commissions communales d’actualisation (Cca). Ladite formation s’inscrit dans le cadre de l’actualisation du Fichier électoral national (Fen).
Outiller les experts chargés d’encadrer sur toute l’étendue du territoire, les 231 membres des Commissions communales d’actualisation (Cca) en recyclant les uns et en renforçant les capacités des autres. C’est l’objectif de la formation qui s’est tenue vendredi dernier au siège du Cos-Lépi. « C’est en prélude au démarrage des opérations d’actualisation du Fen que le Cos-Lépi a initié cette formation qui intervient au lendemain de la désignation des membres Cca », a expliqué le président du Cos-Lépi Badirou Aguèmon à l’ouverture de la formation. Conformément à la loi N°2013-06 du 25 novembre 2013 portant Code électoral en République du Bénin, lesdites opérations doivent prendre effet à partir du 1er octobre 2016 et prendront fin le 15 janvier 2017. Le président Badirou Aguèmon a annoncé qu’à cet effet, le Cos-Lépi entend déployer une mission sur toute l’étendue du territoire, du samedi 24 septembre au 1er octobre 2016, pour procéder à l’installation des Cca, l’élection des membres des bureaux des Cca et la transmission des listes électorales pour affichage. A l’occasion, le président du Cos-Lépi a rappelé les missions du Conseil d’orientation et de supervision de la Lépi parmi lesquelles la définition des orientations stratégiques de l’Agence nationale de traitement (Ant) et la supervision de l’Ant dans le cadre de la mise à jour et de l’actualisation du Fichier électoral national. Les missions dévolues au Cos-Lépi le placent au cœur du processus aussi bien dans la définition des stratégies que dans la supervision et le suivi des opérations. Le rôle du Cos-Lépi, au cours du processus d’actualisation, a ajouté l’honorable Badirou Aguèmon, sera de veiller non seulement au respect de la loi mais aussi à l’effectivité des méthodes utilisées. « Je voudrais vous exhorter, chers formateurs, à donner le meilleur de vous-mêmes pour permettre d’avoir sur le terrain des Cca bien outillése et prêtes à jouer pleinement leur rôle », a-t-il souhaité.

Anselme Pascal Aguéhoundé

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE