En affirmant que le Bénin compte 21 ministères dont 20 opérationnels :...

En affirmant que le Bénin compte 21 ministères dont 20 opérationnels : Romuald Wadagni banalise la fonction de Pascal Koupaki

8
PARTAGER

Intervenant sur la chaine de télévision nationale hier, lundi 25 Juillet 2016, pour faire son bilan à la tête du Ministère des finances, Romuald Wadagni a affirmé que par souci de rationalisation et pour plus d’efficacité, le Chef de l’Etat Patrice Talon a mis sur pieds « un gouvernement de 21 membres, mais 20 ministres sont opérationnels » Et à l’en croire, la fonction du ministre d’Etat secrétaire à la présidence est différente de celle des ministres opérationnels. « Le ministre d’Etat a une vision centrale et transversale, des autres ministères », fait savoir le ministre des finances. En tenant ces propos, Romuald Wadagni semble banaliser la fonction du ministre d’Etat, secrétaire général à la Présidence. Koupaki, serait donc à en croire Wadagni, un ministre désœuvré, tant son ministère ne compte pas parmi les portefeuilles ministériels. Romuald Wadagni vient ainsi d’apporter de l’eau au moulin de ceux qui affirment que Koupaki est réduit à « un lecteur des mercredis ». Et des voix s’élèvent déjà pour  dénoncer de plus en plus, l’inutilité du rôle joué par Koupaki dans le gouvernement de la Rupture. Le ministre des finances vient une fois encore de lancer un signal fort à Pascal Iréné Koupaki. Le ministre d’Etat se doit donc de saisir la perche pour prendre des décisions courageuses. Il y va de son image.

M.M.


Matin Libre

Commentaires

commentaires

8 COMMENTAIRES

  1. il ne sert a rien vraiment ce portefeuille ministériel et ce n’est pas son rôle de lire le point des conseils des ministres c’est mon point de vu

  2. Le béninois n’aime pas ce qui est étrange à lui; il n’aime pas de l’innovation et aime à tout prix à critiquer haut ce qu’il comprend très bas. « Le ministre d’Etat a une vision centrale et transversale, des autres ministères » Pour le béninois qui a déjà des idées préconçues sur telle ou telle personne ne veut plus comprendre la connotation que porte cette phrasette du Ministre en charge des finances et de l’Economie. Mais se verse dans des critiques oiseuses et non fondées. Avoir une vision centrale et transversale signifie avoir une vision au cœur d’une chose et sur toute la chose. Dans le cas d’espèce Le Ministre en question est pratiquement tout comme le conseillé de tous les autres Ministres.Il est au centre de toutes les décisions et participent de ce fait à toute entreprise des autres Ministres.Il est la boussole à suivre pour l’atteinte des objectifs de la vision du Chef d’Etat.Il est comme le coordonnateur de tous les ministres puisqu’on dit qu’il a une action transversale. Ceci dit c’est un poste super puissant qui ne s’arrête pas seulement à la lecture d’un extrait du conseil des ministres comme le dit certains.S’il vous plait chers béninois, il est temps pour que nous recherchons le développement de ce pays et évitons des critiques démotivantes à la limite peu fondées. Attardons nous désormais sur des choses plus sérieuses que de verser dans le ridicule.

  3. Le béninois n’aime pas ce qui est étrange à lui; il n’aime pas de l’innovation et aime à tout prix à critiquer haut ce qu’il comprend très bas. « Le ministre d’Etat a une vision centrale et transversale, des autres ministères » Pour le béninois qui a déjà des idées préconçues sur telle ou telle personne ne veut plus comprendre la connotation que porte cette phrase du Ministre en charge des finances et de l’Economie. Mais se verse dans des critiques oiseuses et non fondées. Avoir une vision centrale et transversale signifie avoir une vision au cœur d’une chose et sur toute la chose. Dans le cas d’espèce Le Ministre en question est pratiquement tout comme le conseillé de tous les autres Ministres.Il est au centre de toutes les décisions et participent de ce fait à toute entreprise des autres Ministres.Il est la boussole à suivre pour l’atteinte des objectifs de la vision du Chef d’Etat.Il est comme le coordonnateur de tous les ministres puisqu’on dit qu’il a une action transversale. Ceci dit c’est un poste super puissant qui ne s’arrête pas seulement à la lecture d’un extrait du conseil des ministres comme le dit certains.S’il vous plait chers béninois, il est temps pour que nous recherchons le développement de ce pays et évitons des critiques démotivantes à la limite peu fondées. Attardons nous désormais sur des choses plus sérieuses que de verser dans le ridicule.

  4. Pourquoi rejeter coûte que coûte ce qui est nouveau ? Le pouvoir de nommer des Ministres ne revient qu’à une seule personne et cette dernière a décidé de la création de ce poste

  5. Cher Zoulefat il y a grande différence. D’abord en ce qui concerne le conseil des ministres le rôle M. Koukpaki se limite à la substance des débats et celui de M.Ouin au communiqué final après que les décisions soient entérinées.lui ne pose que l’acte administratif M.Ouin. Ensuite pour notre gouverne M.Koukpaki prime sur M.Ouin qui lui est subordonné. Autant les deux siègent au conseil des ministres mais M.Koukpaki a un droit des regard sur son travail à Ouin et ce sous l’œil du chef d’État. pour en venir au ministre des finances dire qu’ils sont vingt à être opérationnel c’est une lapalissade. le rôle d’interface que joue M.Koupaki n’a rien l’opérationnel? M.Koukpaki peut convoquer une réunion interministérielle mais M.wadangni non.Même avec le titre de ministre sans portefeuille l’on fait bien partie du gouvernement. Ainsi ils sont bel et bien vingt-un ministres opérationnel s à divers degrés.Alors M. le ministre vous avez méconnu la charge d’un de vos collègues.

LAISSER UN COMMENTAIRE