Emplois des chaînes de la dépense publique: Le fichier national d’admission et...

Emplois des chaînes de la dépense publique: Le fichier national d’admission et de nomination des cadres sera créé avant fin 2016

0
PARTAGER

Avant la fin de l’année, le fichier national d’admission et de nomination des cadres aux emplois des chaînes de la dépense publique sera créé. L’annonce a été faite à la suite du Conseil des ministres du mercredi 28 septembre.

Les hautes fonctions de la chaîne des dépenses publiques seront sous peu, pourvues par appel à candidatures. Cette promesse de campagne, le chef de l’Etat compte la traduire en actes et le Conseil des ministres du mercredi 28 septembre s’est penché sur la question. Au cours de ladite séance, selon le point fait par le ministre d’Etat secrétaire général à la présidence de la République, Pascal Irénée Koupaki, le ministre en charge du Travail a fait part au Conseil des ministres, des tâches et actions engagées dans ce cadre. Ce fichier, indique-t-il, est en réalité « une liste informatisée de cadres aux hauts emplois de la chaîne des dépenses publiques et sera disponible avant la fin de l’année ». Pour le ministre d’Etat, plus rien ne devrait entraver la concrétisation de ce projet qui vient ainsi d’être mis en route par le gouvernement. « Le principe du fichier a été adopté par le Conseil des ministres. Il reste les modalités de création de ce fichier », fait-il savoir. Précisant par ailleurs que « dans la chaîne des dépenses publiques, il existe sept ou huit fonctions ». Pour lui, « il faut libérer les cadres qui se trouvent dans la chaîne des dépenses publiques de toutes contraintes politiques ou politiciennes ». Aussi, précise-t-il, que le chef de l’Etat est exigeant sur la qualité de la gouvernance, raison pour laquelle, l’éthique doit prédominer dans le choix des cadres appelés à servir l’Etat. « C’est maintenant qu’on met en œuvre la feuille de route… le cabinet est recruté et nous allons nous mettre au travail. Au plus tard à la fin de l’année 2016, le fichier sera disponible et c’est à l’intérieur dudit fichier qu’on choisira les cadres qui vont servir dans les cabinets ministériels… », souligne le ministre d’Etat qui lit aussi à travers cette initiative, «une mesure clé entrant dans le cadre de la dynamisation de l’administration et de sa modernisation ».

Création de quatre universités nationales

Au cours de cette même séance, le Conseil des ministres a examiné à nouveau la carte universitaire à l’issue de diverses concertations. Lesquels, martèle le ministre d’Etat Pascal Irénée Koupaki, « ont montré qu’il était devenu impérieux de revoir cette carte afin de mutualiser les ressources humaines, financières, matérielles, infrastructurelles et d’offrir aux personnels et aux étudiants de meilleures conditions de travail et d’étude » sans perdre de vue l’unité nationale. Le décret portant création au Bénin de deux universités pluridisciplinaires à Abomey-Calavi et à Parakou et deux universités thématiques à Abomey et à Porto- Novo a été pris. « On a redessiné à nouveau les regroupements et rattachements à ces quatre universités », révèle le ministre d’Etat, indiquant au passage qu’il est annexé audit décret qui sera incessamment vulgarisé, le rattachement des 22 centres universitaires.
On peut aussi retenir comme décisions majeures issues de ladite rencontre, l’adoption d’un document de stratégie de développement à faible intensité de carbone et résilient aux changements climatiques et la définition nouvelle approche de coopération entre l’Unesco et le Bénin qui passe par le développement de partenariat?

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE