Election présidentielle du 6 mars prochain: La distribution des cartes d’électeur enfin...

Election présidentielle du 6 mars prochain: La distribution des cartes d’électeur enfin démarrée dans le Borgou

0
PARTAGER

La distribution des cartes d’électeur est devenue enfin effective depuis le week-end dernier dans le Borgou, soit sept jours après la date de démarrage du 5 février précédemment annoncée par Augustin Ahouanvoébla, ex-président du Comité d’orientation et de supervision de la Liste électorale permanente informatisée (Cos-Lépi).

Depuis samedi 13 février, dernier les électeurs de Parakou ont commencé à entrer en possession du précieux sésame qui leur permettra d’exprimer leur vote à l’élection présidentielle du 6 mars prochain. Souhaïbou Assouma, rencontré au centre de l’Epp Dépôt, ne cache pas sa satisfaction d’avoir eu cette précieuse carte qui lui permettra d’exprimer son vote à l’élection présidentielle du 6 mars prochain. «On nous disait demain, après-demain et on attendait depuis. Enfin, je pourrai accomplir mon devoir civique», se réjouit-t-il.

Au total 134 596 cartes seront distribuées soit 62 538 dans le 1er arrondissement, 34 856 dans le 2e et 37 202 dans le 3e, précise Abdoulaye Baloukya, coordonnateur de la Commission communale d’actualisation de la Lépi à Parakou. Une affluence est notée tout le week-end dans la plupart des centres de vote où l’opération de distribution des cartes d’électeur se passe globalement sans heurt majeur.
Si dans certains postes de vote, l’opération a déjà démarré dans la matinée déjà à 8h 30 comme à l’Epp Ocbn où trois centres sont installés, d’autres n’ont réellement commencé que plus tard dans l’après-midi. «Nous avons eu du mal à nous installer parce que nous n’avons pas eu à temps la table et des chaises pour nous asseoir», fait savoir Oumoul-Heyri Yacoubou, un agent rencontré au quartier Alaga dans le 1er arrondissement.
Cette fois-ci, l’effectif des responsables chargés de la distribution des cartes est renforcé : ils sont au nombre de deux ou trois par centre de vote. Des volontaires se sont même proposés spontanément de les aider dans le rangement par ordre alphabétique et la recherche des cartes des citoyens lorsque ces derniers se présentent avec leurs pièces d’identité, comme au centre de l’Epp Cs Hibiscus à Kpébié. Quelques cas de cartes non retrouvées ont été signalés par endroits, comme l’année dernière. Certains sont obligés de parcourir plusieurs centres avant de retrouver leurs cartes.
L’opération de distribution des cartes a également démarré depuis vendredi 12 février dernier à Nikki où 57 270 cartes seront remises aux titulaires. De sources concordantes, les électeurs des communes de N’dali, Pèrèrè, Tchaourou, Bembèrèkè, auraient commencé à être servis, eux aussi.
En général, les citoyens apprécient la qualité de la nouvelle carte qui paraît plus esthétique et plus solide avec un format de poche, des photos moins floues et des écrits plus lisibles que sur les cartes de l’année dernière. Cependant, certaines cartes comporteraient encore des données erronées: noms, date et lieu de naissance¦

Claude Urbain PLAGBETO A/R Borgou-Alibori

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE