Election présidentielle de mars 2016: La Plate-forme électorale des OSC du Bénin...

Election présidentielle de mars 2016: La Plate-forme électorale des OSC du Bénin rend les rapports publics

0
PARTAGER

Pour une meilleure appropriation de la situation qui a prévalu le processus électoral de mars 2016 au Bénin, salué de par le monde, la Plate-forme électorale des Organisations de la Société civile (Osc) a rendu publics ses divers rapports d’activités. La cérémonie officielle de lancement et de distribution a eu lieu, vendredi 9 septembre au Chant d’oiseau de Cotonou en présence de la vice-présidente de la Commission électorale nationale autonome (Céna ) Genéviève Boko Nadjo et des différents acteurs de la Société civile.

C’est en présence, des Partenaires techniques et financiers, du corps diplomatique accrédité au Bénin des responsables d’ONG, des acteurs de la Société civile et des observateurs électoraux que la plate-forme électorale des OSC du Bénin, sous la coordination du Réseau ouest-africain pour l’édification de la paix (Wanep-Bénin), a procédé officiellement au lancement et à la distribution des rapports sur la présidentielle de mars 2016.
Gustave Assah, vice-président de la plate-forme électorale des Osc du Bénin, a indiqué que la mission et objectif général de la plate-forme électorale étaient de contribuer au renforcement du processus électoral pour une élection crédible, apaisée. Il fallait également impliquer les Organisations de la Société civile (Osc) béninoise dans la surveillance active de l’élection du président de la République dans une dynamique assez améliorée et amener enfin les autorités à donner des réponses à des besoins urgents avant et après le scrutin. Ainsi, il a tenu à manifester la gratitude de la plate-forme aux autorités politico-administratives béninoises, aux Partenaires techniques et financiers et à tous les autres acteurs qui n’ont ménagé aucun effort pour que cette mission soit un succès.
Pour sa part, la présidente de la plate-forme Fatoumata Batoko Zossou a adressé ses remerciements aux différents acteurs qui ont contribué à la réussite des activités de la plate-forme malgré la tension, le stress et les difficultés. Elle promet de mettre en œuvre les recommandations des experts électoraux, de s’assurer de la diffusion des trois documents que sont, le ‘’Rapport général de la salle de situation’’, ‘’la Mission d’évaluation externe, de la mise en œuvre de l’initiative citoyenne veille et contribue’’ et le film documentaire ‘’Une victoire de la démocratie’’ afin de maintenir le cap et de continuer l’œuvre citoyenne pour une fiabilisation et pacification des processus électoraux au Bénin.

Présentation des rapports

Selon les explications du coordonnateur de la plate-forme Julien Oussou, le rapport général de ‘’la Salle de situation électorale’’ qui comporte une centaine de pages, dévoile mieux l’organisation, les actions et les quelques résultats atteints et les recommandations de la plate-forme afin de permettre aux lecteurs de mesurer, le travail fait, de dupliquer ou de mieux réaliser le processus mise en place par la plate-forme pour conduire à une élection apaisée et transparente. Faisant moult des rapports fournis par les 3350 observateurs déployés sur le terrain à la base des 43 indicateurs répartis sur les étapes successives du processus avec les informations de collecte de résultats obtenus par les différents candidats et du respect du Code électoral, la plate-forme fait constater une nette amélioration dans l’organisation du 2nd tour comparativement au 1er tour du scrutin. « Une amélioration de 8.94% pour les opérations de démarrage ; 0.85% pour les opérations de déroulement ; 2.66% pour les opérations de clôture et de dépouillement et 4.57% pour l‘ensemble des trois phases du scrutin », a-t-il précisé.
En ce qui concerne le rapport de la ‘’Mission d’évaluation externe, de la mise en œuvre de l’initiative citoyenne de veille et contributions’’ rédigé par les observateurs externes recrutés à cette tâche, Julien Oussou a fait savoir que leur opinion se résume globalement sur le dispositif mis en place et la volonté des initiateurs à préserver la paix.

Ronie Floride A GAMMA (Stagiaire)

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE