Election du chef du 2ème arrondissement de Cotonou:La Rb contourne le candidat...

Election du chef du 2ème arrondissement de Cotonou:La Rb contourne le candidat initial du Prd (Vincent Agonsa succède à Bruno Dossou)

0
PARTAGER

L’élection du nouveau chef du 2èmearrondissement de Cotonou est intervenue dans la soirée du vendredi 23 septembre 2016 à la salle de conférence de la Mairie de Cotonou. Le processus s’est déroulé normalement, mais avec des coups bas. C’était le dernier acte de la session ordinaire du conseil municipal de la Mairie de Cotonou.
Vincent Agonsa de la liste du Parti du renouveau démocratique (Prd) va remplacer désormais Bruno Dossou (Rb) à la tête du deuxième arrondissement de Cotonou. Il a remporté face à Alfred Affokpé, également membre du Prd, suite à un vote qui lui a permis de rassembler 29 voix contre 18 pour son challenger. Le processus électoral n’est entaché d’aucune irrégularité. Seulement, des conseillers élus sur la liste Prd et ceux de l’Union fait la Nation (Un) ont suspecté leurs collègues de la Renaissance du Bénin (Rb) d’avoir comploté contre eux. Car, le candidat du Prd élu au poste de chef du deuxième arrondissement n’était pas le candidat proposé par les forces de l’opposition dont le Prd. Déjà à la veille, l’information a circulé faisant état de ce que le candidat retenu de façon consensuelle par la majorité des conseillers Prd et Un sera face à un autre élu du même camp. « A lui, s’ajoutera un autre du même parti élu dans le premier arrondissement », nous confiait, dans la nuit du jeudi 22 septembre 2016, un élu de l’Union fait la Nation qui a indiqué que c’est un plan du maire Léhady Soglo et son parti pour diviser l’opposition municipale. Selon lui, celui qui est retenu, notamment Alfred Affokpé, est un courageux qui pourra dire des vérités au Maire en temps opportun en sa qualité d’adjoint et membre de l’exécutif du conseil municipal. Le Maire n’a certainement pas voulu prendre ce risque de cautionner l’élection du conseiller Affokpé. Son plan a été effectivement mis en œuvre le jour du vote.

Félicien Fangnon

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE