Election des trois membres du bureau du COS-LEPI : Badirou Aguêmon élu...

Election des trois membres du bureau du COS-LEPI : Badirou Aguêmon élu par 7 voix sur les 11 membres

0
PARTAGER

(Après l’élection du poste de président, la minorité parlementaire a claqué la porte)

Le député du Parti du renouveau démocratique (PRD), Badirou Aguêmon, a été élu hier lundi après-midi, 3è président du COS-LEPI, au siège de l’institution à Agblangandan. A l’issue de l’élection, la minorité parlementaire, qui compte quatre députés membres, a préféré opter pour la politique de la chaise vide en claquant la porte, sous l’œil du doyen d’âge Louis Vlavonou et des autres membres assermentés.

Après les interminables tractations et conciliabules le mardi 23 et le mercredi 24 août 2016, le nouveau bureau du COS-LEPI, composé des trois membres, a été rendu public. Ceci, à travers l’élection, d’abord du président, en la personne du député PRD Badirou Din-Owoladé Aguêmon. Les cinq députés de la majorité parlementaire, à savoir Adolphe Djima, Amadou Issifou, Gérard Gbénonchi, Louis Vlavonou, y compris l’heureux élu, ont maximisé leurs atouts.

Annoncé pour 10 heures, c’est à 16 heures que le doyen d’âge, Louis Vlavonou, a engagé le vote. Divisés autour des postes de président et de vice-président, les quatre députés de la minorité parlementaire, Idrissou Bako, Cyprien Togni, Gilbert Bagana et Simplice Dossou Codjo ne se sont pas entendus pour opérer un choix. Les calculs des députés FCBE, pour évincer la candidature de Badirou Aguêmon, ont été vains. Approchés individuellement, certains députés de la majorité ont résisté à l’assaut répété de certains de leurs collègues de la minorité.

Voulant prolonger une nouvelle fois le processus électoral jusqu’à une heure indue, le doyen d’âge, Louis Vlavonou, ayant vérifié le quorum atteint, avec 9 députés présents sur les 11, a ordonné le déroulement du vote, qui a donné vainqueur le député PRD Badirou Aguêmon. Les deux directeurs tech niques, le directeur général de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (INSAE) et celui de l’étal civil, Alexandre Biaou et Joseph Iropa Konti, ont donné procuration aux députés de la majorité.

Conformément aux textes en vigueur, le poste de vice-président revient de droit à la minorité parlementaire. Par contre, l’honorable Gérard Gbénonchi est élu rapporteur. Le député de la minorité Simplice Dossou Codjo, qui convoitait le poste de vice-président, a jeté l’éponge. Le boulevard est ainsi ouvert à ses collègues Idrissou Bako et Cyprien Togni. Selon le doyen d’âge Louis Vlavonou, le règlement intérieur autorise la plénière à passer au vote en cas d’absence de consensus. Une manière de répondre à un éventuel recours contre le bureau du nouveau président Badirou Aguêmon.

Wabi MIGAN

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE