Edouard Loko : «nous sommes dans La normo-médiatisation».

Edouard Loko : «nous sommes dans La normo-médiatisation».

0
PARTAGER

Le régime du nouveau départ essuie depuis quelques temps des récriminations de la part des hommes de média qui estiment que le gouvernement ne communique pas assez sur ses actions pour permettre aux professionnels des médias d’opiner  à temps et sur des informations crédibles. Face à cette préoccupation des hommes de presse, le chargé de mission et responsable communication média du président de la République, Edouard Loko pour ne pas le nommer,  a bien voulu faire des clarifications pour situer les uns et les autres. C’est à travers un entretien accordé à l’un de nos confrères, que le responsable communication média du président de la république, s’est prononcé sur le style communicationnel du gouvernement.

En effet, pour Edouard Loko, entre hyper-médiatisation et hypo-médiatisation, toutes deux pathologiques, le président talon a fait le choix d’une normo-médiatisation. Une médiatisation qui vise à ne faire voir que l’indispensable. Car l’essentiel pour lui, se sont les résultats. Le président montrera donc ce qu’il jugera utile de montrer a-t-il affirmé. Pour ce qui est du communiqué du conseil des ministres ; Edouard Loko estime que la nouvelle gouvernance passe surtout par le respect des béninois et que ce respect passe par le respect des normes. Et pour ce qui est des normes, le chargé de mission estime que la signature du texte et sa publication dans le journal officiel restent la seule obligation légale.

>>> A lire aussi : Bénin : retard dans le relevé des nominations, voici les explications de Edouard Loko.

Abordant la question du retard du relevé, le responsable communication média du président de la république affirme que le point des grandes décisions issues du conseil des ministres est présenté le même jour par le ministre d’état, secrétaire général à la présidence de la république. Il ajoute que le peuple n’a point besoin de savoir qui a été nommé mais comment les choses évoluent.

Il a pour finir, expliqué que c’est par souci de rationalisation qu’il a été décidé en conseil des ministres de la création d’une direction de la communication rattachée à la présidence de la république pour éviter certaines déviances communicationnelles auxquelles s’adonnent certains chargés de communication qui opposent deux membres d’une même équipe gouvernementale.  Il affirme par ailleurs que cette mesure n’est orientée contre personne et que c’est d’ailleurs une réforme pensée par l’ancien régime et qui sera tout simplement améliorée.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE