Echec de la Françafrique à la présidentielle au Bénin et victoire de...

Echec de la Françafrique à la présidentielle au Bénin et victoire de Patrice Talon: Soglo fait des révélations sur son combat

0
PARTAGER

Le leader charismatique de la Renaissance du Bénin, le président Nicéphore Dieudonné Soglo, est définitivement satisfait de son vaillant combat d’éclaireur du peuple béninois à l’occasion de la présidentielle. L’ancien chef d’Etat a saisi l’occasion d’une intervention télévisée pour revenir de long en large, hier, jeudi 24 mars sur l’élection présidentielle du 20 mars dernier. Accompagné pour la circonstance de sa femme, la doyenne d’âge à l’Assemblée nationale, Rosine Vieyra Soglo et de son fils Galiou Soglo, l’invité de Golfe Tv est revenu sur ses nombreuses actions ayant conduit à l’échec du candidat de l’Alliance Républicaine, Lionel Zinsou, à la présidentielle du 20 mars dernier ; Lionel ZInsou, le présumé défenseur des couleurs de la françafrique et du néocolonialisme. Nicéphore Soglo qui a bataillé lors de la campagne électorale contre ces deux fléaux qui pourraient hanter l’existence des populations après l’élection de Lionel Zinsou à la tête du pays, a expliqué avoir entamé cette mission dans le but de sauver la nation toute entière. « Je suis intervenu parce que la nation était en danger. Je ne pouvais pas imaginer que je sois là les bras croisés », a-t-il déclaré pour signifier qu’il ne pouvait s’autoriser d’observer la franceafrique s’emparer du Bénin et surtout de la terre de Béhanzin. Une mission qu’il a vaillamment accomplie à travers de nombreuses séances de sensibilisations, de meetings et qui a porté ses fruits. « On a fait un travail de fond important… Nous avions montré au peuple que la françafrique était encore à l’œuvre », a-t-il indiqué. Grâce à son engagement, ses actions ont conduit à l’échec de Lionel Zinsou au soir du 20 mars. Un résultat qui a suscité chez le président Nicéphore Soglo un sentiment de satisfaction totale et il se félicite d’avoir été le précurseur de ce combat. L’ancien président qui a vu venir le danger de l’effondrement du pays, n’a pas manqué de témoigner sa gratitude au peuple qui a montré, de par son vote massif contre Lionel Zinsou, le chemin à suivre, en votant massivement surtout pour le candidat de la rupture, Patrice Talon. « Il y a de quoi être fier du peuple béninois », s’est réjoui le leader de la Renaissance du Bénin qui a, à l’occasion de cette bataille, renoncé à ses intérêts personnels et familiaux pour l’intérêt général, celui de sauver le peuple d’une forfaiture savamment orchestrée pour prendre en otage le pays. Il a aussi exprimé ses félicitations au nouveau président élu, l’homme d’affaires Patrice Talon, qu’il a contribué à faire élire. « Il a fait une bonne campagne, je le félicite pour sa pugnacité », a déclaré le président Soglo. En attendant de féliciter de vive voix Patrice Talon, Nicéphore Soglo qui apprécie hautement le faire play du candidat vaincu, Lionel Zinsou, annonce que sa déclaration de reconnaissance de sa défaite le grandit et honore la démocratie béninoise.

Wandji A.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE