Echanges avec des autorités communales du septentrion:Les enjeux de la tournée de...

Echanges avec des autorités communales du septentrion:Les enjeux de la tournée de Talon

0
PARTAGER

Le président Patrice Talon est en tournée dès ce jour dans la partie septentrionale. Ce périple qui démarre par Parakou le conduira entre autres à Ouaké via Djougou. Cette tournée qui rond avec l’immobilisme tend à rassurer l’ensemble des citoyens béninois qui ne voient le chef de l’Etat que via les écrans de la télé.

Parakou est la première étape d’une tournée présidentielle de 48 heures dans le septentrion. Ce vendredi 11 novembre 2016, le chef de l’Etat, Patrice Talon échangera avec les membres du Conseil municipal dans la salle de délibération. Seront aussi présents, deux des quatre députés de la 8ème circonscription électorale, Rachidi Gbadamassi et Amadou Issifou ; les responsables de l’Association de développement Tembi de Parakou. Le protocole prévoit les interventions du maire de la municipalité de Parakou, Charles Toko et du préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé. A leur suite, le chef de l’Etat prendra la parole pour délivrer son message. Il est probablement retenu que Patrice Talon, devant la presse, lancera depuis Parakou un message au peuple béninois. Le lendemain samedi, il se rendra à Djougou pour échanger avec les maires des quatre communes du département au sujet des crises religieuses. Ils discuteront aussi des questions de développement. Cette première tournée septentrionale s’achèvera par Sèmèrè où il exprimera sa compassion et présentera les condoléances de la nation aux familles éplorées des émeutes du 14 octobre 2016. Mais au-delà de ces motifs qui fondent la tournée, l’on peut se demander si elle ne vise pas à préparer l’opinion publique sur certaines questions essentielles qui sous-tendent le Nouveau-départ.

Mettre le peuple en confiance !

Patrice Talon a choisi son mode de gouvernance qui est le pragmatisme, ce qui n’est pas la même chose que Yayi Boni, dont l’obsession pour le populisme n’a d’égal avec quoi que ce soit. Depuis son entrée en fonction en avril 2016, c’est la première fois qu’il effectue un déplacement dans le septentrion. Cela est venu après l’adoption du Programme d’actions du gouvernement (Pag) dont l’objectif est de faire décoller le Bénin. C’est un détail à ne pas négliger. Il a désormais en sa possession des arguments pour échanger avec les acteurs à la base pour les convaincre de ses ambitions pour le Bénin. De même, dans l’optique du rééquilibrage des pouvoirs à travers une réforme politique et institutionnelle, qui renforce le processus démocratique béninois, Patrice Talon peut être amené à sensibiliser ses hôtes. Car, dans la procédure devant donner corps à ce vœu si cher au chef de l’Etat, et qui a occupé une bonne place dans son projet de société, les populations devront jouer leur partition par le référendum après l’accord de l’Assemblée nationale. Alors, l’enjeu ou l’un des enjeux de cette tournée du président de la République, pourrait être de sensibiliser les élus communaux et municipaux, les associations de développement ainsi que tous autres leaders d’opinion conviés à ces rencontres. Alors en dehors des raisons officielles de cette tournée, le chantre de la Rupture pourrait indirectement confier la mission à ses convives de préparer leurs administrés au futur référendum.

Jean-Claude Kouagou

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE