Duel épique avec Patrice Talon , un ancien soutien : Boni Yayi...

Duel épique avec Patrice Talon , un ancien soutien : Boni Yayi a bien échoué (Il a six jours pour partir)

0
PARTAGER

Le jeudi 6 avril 2016, le Président Boni Yayi quittera définitivement le palais de la présidence de la République du Bénin en qualité de Président en fonction. Il lui reste six jours après son échec face à celui qu’il n’a certainement jamais espéré lui arracher le pouvoir, Patrice Talon. C’est une leçon de vie politique.

Ironie du sort. Qui l’eut cru ? B Y a échoué devant Patrice Talon. Et il va lui laisser le fauteuil de la marina dès le mercredi 6 avril prochain.Et de deux tout de même au Bénin. Un président de la République organise des élections et échoue lamentablement. Depuis plusieurs années, personne ne vendait assez cher, la peau de Patrice Talon. Le seul maître à bord du navire Bénin, avec le pouvoir Exécutif concentré entre les mains et des entrées faciles pour tenir à respect d’autres institutions de la République, avait juré en découdre avec lui. Il l’a recherché dans plusieurs dossiers sérieux. Le pays a vécu des heures chaudes des mois durant. Mais au finish, le Tout puissant président a échoué.

Car, pour les élections présidentielles, il a trouvé un candidat face à tous les autres. Patrice Talon a eu l’outrecuidance de s’engager pour la présidentielle au Bénin. Quelle témérité, face à un Chef d’Etat qui le recherche à tous les coups.

Mais c’est sans compter avec les dossiers présidentiels qui à la fin perdaient la face devant les juridictions béninoises. De fil en aiguille, la candidature de Patrice Talon a été retenue et il y a participé en toute liberté. A la fin, c’est Boni Yayi qui a échoué face à Patrice Talon. Pourtant, il l’a présenté presque partout comme celui à qui les Béninois ne devraient jamais confier les destinées de leur pays. Malgré toutes ses démarches, c’est à son poursuivi que la majorité des Béninois ont confié le pouvoir. Boni Yayi a donc définitivement échoué. Après lui à la tête de l’Etat, c’est bien Patrice Talon qui prend le pouvoir pour l’exercer pour cinq ans. Une grande leçon de vie que peut-être Boni Yayi feint de reconnaître en continuant de gérer le pays à vue d’œil comme si de rien n’était. Or, il est à une semaine de sa sortie définitive du palais de la présidence de la République en qualité de Chef de l’Etat en fonction.Et comme se plaisent à dire certains, à la tête du Bénin, « Boni Yayi c’est fini ». Le sort en est jeté et c’est p t qui lui prend le pouvoir par les urnes pour l’exercer. Il faut vivre longtemps pour voir une chose et son contraire. Certainement que le Président Boni Yayi en tirera des leçons pour son avenir pastoral, économique ou politique.

Junior Fatongninougbo

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE