Distribution des nouvelles cartes d’électeur:Les faux espoirs du Cnt au...

Distribution des nouvelles cartes d’électeur:Les faux espoirs du Cnt au Zou et au Plateau

0
PARTAGER

Sauf renversement de situation, les électeurs du Zou et du Plateau n’auront pas droit aux nouvelles cartes pour exprimer leurs votes, dimanche prochain dans le cadre de la présidentielle au Bénin. Le Cnt ne pourra plus sauver les meubles, ou du moins, dans un délai raisonnable, comme partout ailleurs.

Les citoyens des départements du Plateau et du Zou devront apprêter leurs anciennes cartes d’électeur pour le scrutin du dimanche prochain, puisque l’impression de leurs nouvelles cartes n’a pas encore démarré au Centre national de traitement (Cnt). Selon une source très proche de l’organe, les cartes du Couffo sont en cours d’impression. Celle-ci prendra fin ce jeudi 3 mars. Suivra ensuite celle du Plateau. Il faudra au moins deux jours pour environ deux-cent-dix-sept-mille cartes pour satisfaire les électeurs de ce département. Dans cette logique, l’impression des cartes du Zou ne pourra démarrer que le 5 mars, soit la veille du scrutin. Cette même source renseigne que seuls deux départements à savoir, le Zou et le Plateau, n’auront pas leurs nouvelles cartes d’électeur pour le scrutin du dimanche prochain. La fabrication des nouvelles cartes d’électeur continue de se dérouler dans un monstrueux cafouillage, une opacité totale sur fond de manœuvres discriminatoires. Le Cnt ne rassure pas. Bien au contraire, sa politique compromet la sincérité du vote et encourage la fraude. Le processus de fabrication et de distribution de nouvelles cartes d’électeur est devenu une question sans solution fiable et définitive, malgré le dessaisissement du Cos-Lépi par la Cour constitutionnelle. Les assurances données par le patron du nouvel organe habileté à continuer les opérations laissent tout le monde sur sa faim. Kassim Chabi a entretenu de faux espoirs, après avoir repris les commandes de l’appareil de production des cartes. Mais cela ne devrait pas étonner, puisque l’on a vu venir ce qui se passe aujourd’hui. Beaucoup avaient prévenu des accointances directes de Kassim Chabi avec l’appareil d’Etat. Et, il semble bien qu’il est en mission pour priver certains citoyens de nouvelles cartes. Ce qui participerait d’un plan orchestré pour mettre en difficulté certains candidats dont la cote de popularité monte dans les régions n’ont couvertes. La décision de la Cour autorisant les citoyens à voter avec les anciennes cartes, en cas de non-disponibilité des nouvelles pièces dans leurs zones a, sans doute, ralenti le travail au Cnt. Car l’organe n’a plus la crainte de ne pas finir la fabrication à temps des cartes. Il a évolué à son rythme sans tenir compte d’aucune pression. Et c’est donc à juste titre que le retard a été organisé à dessein, parce qu’il y a un but à atteindre. Mais attention, les choses ne se passeront pas comme ils l’ont prévu.

Abdourhamane Touré

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE