Distribution des cartes d’électeur dans le Littoral : L’opération suscite des mécontentements

Distribution des cartes d’électeur dans le Littoral : L’opération suscite des mécontentements

0
PARTAGER

La distribution des cartes d’électeur en vue de l’élection présidentielle du 06 mars prochain est effective depuis vendredi dernier dans certains quartiers de la ville de Cotonou. C’est le constat fait hier par notre équipe de reportage.

Dans les différents lieux parcourus (Ecole primaire publique de Tchahounkpamè, Collège d’enseignement général « Le Littoral », Ecole primaire publique de Tokplégbé…..), il est loisible de constater la distribution effective des cartes d’électeur par une équipe de deux agents. Rencontré au Ceg « Le Littoral », le Conseiller aux affaires politiques du chef de l’Etat, Amos Elègbè, a affirmé avoir retiré sa carte d’électeur. Il a profité de l’occasion pour inviter tous les citoyens béninois, surtout la jeunesse, à venir prendre leurs cartes pour le scrutin du 6 mars prochain. « Je crois qu’il n’y a pas de problèmes. Tous ceux qui sont là sont servis et je profite pour dire que tout le monde doit tout faire pour prendre sa carte et exprimer librement son choix parce que ce choix est extrêmement important pour la jeunesse. Et quand on parle de la jeunesse, il y a la formation avant l’emploi. Tout cela doit être une réflexion importante pour que la jeunesse prenne conscience que c’est elle qui doit voter maintenant pour exiger après les changements », a-t-il confié. Il n’a pas manqué de mettre l’accent sur les nombreux avantages de cette nouvelle carte dont la validité est de 10 ans. Même son de cloche chez Adama Franck et Koumassou Fabrice, également retrouvés sur les lieux de retrait des cartes.

Des difficultés sur le terrain

Au moment où certains citoyens retirent facilement leurs cartes d’électeur, d’autres par contre, peinent à l’avoir. C’est le constat fait au niveau de l’Ecole primaire publique de Tokplégbé. Là, il est difficile pour la plupart des citoyens rencontrés de se procurer de cette pièce sans laquelle, ils ne pourront pas voter. Le plus grave, c’est qu’ils n’ont même pas l’ancienne carte. Deux d’entre eux en colère racontent leur mésaventure. A les entendre, ils n’ont pas pu retrouver leurs cartes Lépi malgré le fait qu’ils se soient fait enrôlés là. Ayant été dans plusieurs centres de vote de la localité, sur instruction des agents distributeurs, il leur a été finalement demandé d’aller vérifier leur centre de vote sur le site internet du Cos-Lépi. Autant de choses qui ne sont pas du goût de ces citoyens qui ne savent plus à quel saint se vouer. Tout en incombant la faute aux différents responsables en charge de ces opérations, ils leur demandent de jouer pleinement leurs rôles. « Nous exhortons de ce fait les responsables à bien faire leur travail et vérifier si toutes les photos ont été enregistrées pour que tout le monde puisse avoir sa carte », ont-ils indiqué. Face à une telle situation, nous nous sommes rapprochés du représentant du Chef quartier commis pour superviser l’opération dans cette localité. Ibrahim Lookman a reconnu les difficultés liées à la distribution effective des cartes d’électeur par son équipe. « Nous avons commencé la distribution depuis le vendredi dernier, mais force est de constater que les cartes ne sont pas bien ordonnées. Il y a d’autres qui viennent chercher leurs cartes d’électeur. Ils se sont enregistrés ici et ils ne retrouvent pas leurs noms, ni ici, ni au Ceg Le Littoral. On ne sait plus quoi faire. Ceux qui ne retrouvent pas encore leurs cartes d’électeur sont plus nombreux que ceux dont on a les cartes Lépi ici devant nous », a-t-il certifié. A noter que le retrait de la nouvelle carte Lépi auprès des agents de distribution se fait sur la base de la présentation de l’ancienne carte Lépi utilisée lors des élections communales et législatives de 2015.

Léonce Adjévi

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE