Différends de paternité au sein des artisans de la victoire de Patrice...

Différends de paternité au sein des artisans de la victoire de Patrice talon

0
PARTAGER

Le CFVND reconnu légal Quelques heures seulement après la victoire du président Patrice Talon, certains apprentis politiciens qui n’ont pratiquement rien fait, ont alimenté tout le Bénin. Comme quoi, ce sont les premiers artisans de cette victoire, voulant cacher les vrais artistes. C’est donc, pour lever un coin de voile sur ce fait que la Coalition des Forces vives pour un nouveau départ (CFVND ) a rencontré dans la matinée d’hier, l’état major du président de la République en vue d’une résolution à l’amiable de la crise et tirer les grandes leçons de cette expérience. Clovis Agossou, comme c’est de lui qu’il s’agit a pris en otage la Coalition des Forces vives pour un nouveau départ (CFVND) et veut en faire sa propriété privée sans comprendre exactement d’où est né ce nom et comment elle fonctionne. Un fait que les vrais acteurs n’arrivent pas à comprendre. Etant les premiers artisans de la victoire de l’actuel président de la République, Dalmas Béhanzin et ses pairs ont jugé bon d’aller rencontrer l’état major de leur candidat pour lui exposer le problème et savoir dans quelle mesure le gérer. Accueillis par Christian Topkanou, ce dernier leur a donné de sages conseils et leur promis le soutien sans faille de son président et surtout de son état major. Pour eux, l’heure n’est plus au découragement ni à la désunion, il faut désormais créer une synergie autour du président et l’aider à réussir son mandat et par ricochet sa mission pour sauver le pays. Dans cette logique, ils défendent de toute leur force, l’entrée des apprentis de la 25ème heure pour détruire ce qu’ils ont pris des années à construire. En effet, ce malentendu ne devrait pas subvenir si le concerné en question s’est rapproché d’eux ou même a suivi les conseils et les solutions des uns et des autres. Mais, peu de moyens financiers dont-il dispose, lui a tourné la tête au point d’aller à l’affront avec les vrais créateurs de la CFVND. Il n’en fallait pas. La résolution est déjà prise. Le vin est déjà tiré. Plus de place pour les éternels profiteurs. Pour eux, le dossier est déjà au complet pour qu’ils soient un parti politique d’envergure et soutenir efficacement le président de la République dans ses actions. La mise sur les fonds baptismaux de ce mouvement politique est prévue pour les tout prochains jours. Très sereins, les membres se disent fiers d’avoir rencontré Christian Tokpanou et suivre ses sages conseils. Par la suite, ils ont pris la ferme résolution de doter le mouvement d’une charte mieux, d’un règlement pour tout adhérent. Ils n’ont pas oublié de préciser que leur mouvement est bien enregistré et rempli toutes les conditions pour la création d’un parti légal.

acotonou.com

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE