Développement à la base : En huit ans, l’Uémoa a investi plus...

Développement à la base : En huit ans, l’Uémoa a investi plus d’un milliard dans les Collines

0
PARTAGER

Après trois jours d’une tournée dans les Collines dont l’objectif est de visiter les infrastructures construites par l’Uémoa, la délégation de cette institution a fait, mercredi 16 novembre, le point au préfet. L’autorité apprécie l’initiative et se dit très satisfaite de l’ensemble des ouvrages érigés sur son territoire et promet de veiller à la bonne gestion de ces infrastructures.

C’est un préfet des Collines, Donatien Nonhouégnon, visiblement très satisfait du bilan des réalisations d’infrastructures par l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (Uémoa) dans son département, qui a accueilli la délégation de cette institution financière sous- régionale. Les membres de ladite délégation sont allés lui faire le point, mercredi 16 novembre, de l’ensemble des réalisations de l’Uémoa dans son département depuis 2008.

Au total dans ce département, 49 forages et 4 magasins de stockage ont été construits pour un coût global de 819 millions F CFA environs. Il faut ajouter à cela la construction d’une mini centrale solaire qui a coûté 300 millions de F CFA à l’institution financière sous-régionale. Soit au total 1 milliard 119 millions de F CFA en huit années d’investissement.
Ces grandes réalisations s’inscrivent dans une logique assez compréhensible de l’institution. Depuis un moment, l’Uémoa a décidé d’être désormais une institution des peuples c’est-à-dire une institution à la base. Autrement dit faire des réalisations d’ouvrages ou d’infrastructures nécessaires à la population dans les localités les plus reculées pour mieux répondre au besoin de développement.
L’objectif, on le voit, est de beaucoup contribuer à la réduction de la pauvreté, un véritable handicape au mieux-être des populations. Et le bilan, élogieux, des réalisations dans le département des Collines ne trahit pas cette ambition de l’Uémoa. En trois jours de tournée, la délégation de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uémoa) conduite par Yaovi Kouhundé, le représentant résident, a pu visiter plusieurs sites qui abritent les différents ouvrages construits aux frais de l’institution financière sous-régionale dans trois commune, à savoir Glazoué, Ouèssè et Savè. Partout où est passée la délégation, l’accueil des populations témoigne de leur satisfaction. L’Uémoa a pu construire dans les trois communes visitées 32 forages équipés de pompes à motricité humaine, trois magasins de stockage dont un de capacité 4000 tonnes, les deux autres étant de moitié moins.
Dans les détails, Glazoué a pu bénéficier de 9 forages et un magasin de stockage de 4000 tonnes. La commune de Ouèssè a eu plus de chance c’est-à-dire 14 forages et un magasin de 2000 tonnes. La dernière commune à être visitée est Savè. Elle aussi a pu bénéficier de 9 forages et un magasin de 2000 tonnes.
Les populations de Savè se frottent donc les mains et remercient l’Uémoa d’autant plus que, la seule mini centrale solaire construite par l’Uémoa pour l’instant dans le département des Collines-parce d’autres projets sont annoncés par l’institution-­ est érigée dans cette commune. Il y a de quoi justifier la joie et la satisfaction de Donatien Nonhouégnon, le préfet du département des Collines.
L’incivisme étant le comportement le plus caractéristique de certains de nos compatriotes, ces ouvrages construits à grands frais et mis gracieusement à la disposition des populations, subissent déjà par endroit du vandalisme. Dans leur exposé au préfet, les membres de la délégation de l’Uémoa ont expliqué que les vols de lampadaires s’observent déjà sur les équipements. Le préfet qui reconnaît être au courant de cette situation a promis prendre les dispositions pour que les responsables de ces actes soient arrêtés et punis par la loi?

Lazare AKPAHOU

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE