Destruction des biens publics à cause des cartes d’électeur : Azandé met...

Destruction des biens publics à cause des cartes d’électeur : Azandé met en garde les trublions

0
PARTAGER

Le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes (MISPC) entend décourager par tous les moyens légaux, les individus qui vont tenter de troubler l’ordre public en ces temps sensibles. Dans un communiqué de presse parvenu à notre rédaction, Placide AZANDE a fermement mis en garde les personnes qui veulent profiter des opérations de distribution des cartes d’électeur pour semer la panique, pagaille, sur le terrain. Toute velléité visant à saboter le scrutin et surtout à mettre en mal la paix, la stabilité et la sécurité sur l’ensemble du territoire national sera réprimée. Le Ministre de l’Intérieur appelle au calme et à la retenue pour des élections totalement apaisées. Il a rappelé l’article 3 de la dernière décision de la Cour Constitutionnelle faisant état de ce que :«en cas de non disponibilité de cartes d’électeur pour certains électeurs, les cartes d’électeur délivrées dans le cadre des élections de 2015 serviront au scrutin présidentiel de 2016».

Communiqué radiodiffusé et télévisé
N° 0107/MISPC/SP-C
Le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes (MISPC) communique :

Il m’a été donné de constater que certains citoyens organisent des manifestations publiques même non pacifiques au cours desquelles des pneus sont brulés sur la voie publique et des infrastructures socio communautaires réalisées à coup de milliards de nos francs sont endommagées au motif de la non disponibilité des cartes d’électeur.
Je tiens à rappeler aux paisibles populations de nos villes et campagnes que la Cour Constitutionnelle a déjà réglé définitivement ce problème à travers les dispositions de l’article 3 de sa décision du 11 février 2016 d’après lesquelles : «en cas de non disponibilité de cartes d’électeur pour certains électeurs, les cartes d’électeur délivrées dans le cadre des élections de 2015 serviront au scrutin présidentiel de 2016».
J’en appelle au sens élevé de responsabilité et de préservation de la paix qui doit caractériser les actes de tout bon citoyen en ces périodes très sensibles.
En tout état de cause, les forces de l’ordre et de sécurité publique sont fermement instruites à l’effet de mettre hors d’état de nuire tous ceux qui vont tenter de troubler l’ordre public.

Fait à Cotonou, le 16 Février 2016

Le Ministre de l’Intérieur, de la Sécurité Publique et des Cultes

Placide AZANDE

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE