Déroulement du scrutin présidentiel : Le couple Soglo apprécie

Déroulement du scrutin présidentiel : Le couple Soglo apprécie

0
PARTAGER

Rosine Soglo, Présidente fondatrice du parti la Renaissance du Bénin et son époux  Nicéphore Soglo, Président d’honneur dudit parti, se sont prononcés sur le déroulement des deux tours de l’élection présidentielle au Bénin. Rosine Soglo a salué la maturité du peuple béninois qui a su barrer la route à ce qu’elle nomme la « France-Afrique » en apportant massivement leur suffrage au candidat de la rupture. Elle a adressé ses vives félicitations au Président élu Patrice Talon et a également reconnu les mérites de son challenger Lionel Zinsou. Elle a invité Patrice Talon au travail en vue de sortir les Béninois de la précarité. Rosine Soglo affirme n’avoir aucun grief contre Lionel Zinsou et déclare ne l’avoir jamais traité de « Blanc ». « Je n’ai jamais vu Lionel Zinsou de ma vie », a-t-elle martelé pour prouver sa bonne foi envers la personne de Zinsou. Cependant, la Présidente fondatrice de la Rb reconnaît s’opposer farouchement à une candidature imposée par la France pour briguer la magistrature suprême du Bénin. Et, à ce propos, Nicéphore Soglo se félicite de l’attitude des Béninois qui ont suivi sa consigne en barrant la route au candidat de la France, mettant ainsi fin aux pratiques d’une période révolue, marquée par l’exploitation des colonies par la métropole et la traite négrière qui, 4 siècles durant, a vidé l’Afrique de ses bras valides. Tout en reconnaissant les mérites de son fi ls Galiou Soglo, qui très tôt a porté l’idée de la rupture au sein de la population, Nicéphore Soglo a salué toutes les couches de la société béninoise qui l’ont accompagné dans ce combat, ce qui a favorisé le résultat auquel on a abouti. Il a terminé ses propos en exprimant sa reconnaissance aux militants de la Renaissance du Bénin qui ont suivi ses consignes à la lettre en portant leur choix sur Patrice Talon, qu’il exhorte au travail.

Thomas AZANMASSO

Matin Libre

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE