Délocalisation du ministère de la justice à Porto-Novo: Le FRD de Me...

Délocalisation du ministère de la justice à Porto-Novo: Le FRD de Me Jacques Migan se rejouit et félicite Patrice Talon

0
PARTAGER

Il préconise le retour dans la Capitale, des Ministères de l’Enseignement Secondaire et du Supérieur)
C’est entouré des responsables du bureau de son mouvement et de ses militants que Me Jacques MIGAN, président du Front des Républicains pour le Développement de Porto-Novo (FRD), a été constaté l’effectivité de la délocalisation du Ministère de la Justice à Porto-Novo. Et c’est sur les lieux c’est-à-dire dans les locaux de l’immeuble désormais considéré comme ancien siège du Bureau de l’Auditeur Général, que le président du FRD a rendu public un communiqué dont voici la teneur.

Communiqué du Front des Républicains pour le Développement de Porto-Novo (FRD)

Me Jacques MIGAN, président du Front des Républicains pour le Développement de Porto-Novo (FRD)

Il a été donné au Front des Républicains pour le Développement de la ville de Porto-Novo (FRD) de constater que le ministère de la Justice a été délocalisé à Porto-Novo.

La concrétisation de cette action s’inscrit dans la volonté du Chef de l’Etat de donner la visibilité qu’il sied à la Ville aux trois (03) noms conformément à son statut constitutionnel de ville capitale de notre pays.

Le ministère de la Justice est un ministère régalien. En l’installant dans la même ville que celle qui abrite les Institutions majeures de notre organisation judiciaire, telles la Cour suprême, la Haute Cour de Justice, au même titre que l’Ecole Régionale Supérieure de la Magistrature (ERSUMA), l’Association des Hautes Juridictions de Cassation d’Afrique francophone, le Gouvernement du Bénin et à travers lui, le Chef de l’Etat, son Excellence Patrice Talon et le Garde des Sceaux Monsieur Joseph DJOGBENOU montrent toute leur détermination à faire de Porto-Novo une référence institutionnelle.

Seule la Cour Constitutionnelle demeure à Cotonou à ce jour.

Il s’agit là d’une action noble et salutaire à l’actif du Chef de l’Etat dont les populations de l’Ouèmé en général et de Porto-Novo en particulier se souviendront.

Le FRD se réjouit d’une telle action et remercie le Président de la République.

Afin de renforcer le rôle dévolu à la capitale, il serait judicieux de regrouper à Porto-Novo les ministères liés à l’éducation car celui de l’enseignement primaire s’y trouve déjà.

Fait à Porto-Novo, le 20 octobre 2016,

Pour le FRD, le Président du Directoire,

Maître Jacques A. Migan

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE