Déclaration des militants ABT : « Djimba lui même a dit en...

Déclaration des militants ABT : « Djimba lui même a dit en 2015 de le lyncher s’il appelait autre nom que celui de ABT… »

0
PARTAGER

Par : Is-Deen O. TIDJANI

Une scène de violence s’est produite dans la journée d’hier dimanche 21 Février 2016. Alors que des militants de l’Alliance républicaine > organisaient une géante caravane à travers la ville de Djougou en faveur du candidat Lionel Zinsou, ils ont été pris à partie par les militants d’un autre candidat. Ces derniers qui se réclamaient membres et sympathisants du candidat Abdoulaye Bio Tchane, un natif de Djougou, ont décidé de bloquer la voie aux partisans du candidats Lionel Zinsou, dont la caravane est conduite pare le ministre d’État Alassane Soumanou « Djimba ». Très tôt, la situation tourne au vinaigre. Malgré l’intervention des forces de l’ordre présentes sur les lieux, les partisans du candidat Abt non pas voulu libérer la voie. C’est alors que les jet de pierre ont commencé par pleuvoir de tous les côtés. Cela courrait dans tous les sens. Chacun cherchait à sauver sa tête du mieux qu’il pouvait. C’est ainsi qu’en quelques minutes donc, les partisans du candidat Abdoulaye Bio Tchane ont réussi à dispercer la géante caravane qui scandait quelques minutes plutôt, des slogans en faveur du candidat Lionel Zinsou. Dans la débandade, des blessés ont été enregistrés dans les deux camps. Le cas le plus frappant qui retient notre attention aura été celui du ministre d’État Alassane Soumanou « Djimba ». Lui, les assaillants ne l’on pas raté. Les militants ABT ont « osé » blessé le « Gateri » au front. Une situation que certains déplorent déjà. Mais du côté des assaillants (les sympathisants de ABT, ndlr), cette blessure faite au ministre n’est que la concrétisation de ses propres souhaits. En effet, selon des proches de Abdoulaye Bio Tchane, ce qui est arrivé au ministre d’État n’est qu’une suite logique. > laissa entendre un membre très proche de l’écurie d’ABT. Pour eux, c’est plutôt la nature qui a frappé le Ministre Alassane Soumanou « Djimba » qui a remis en cause un serment que lui même a prêté publiquement.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE