Débat contradictoire ce jour entre Zinsou et Talon sur la chaîne nationale...

Débat contradictoire ce jour entre Zinsou et Talon sur la chaîne nationale 90 minutes pour convaincre !

0
PARTAGER

Ce sera du tao – tao ! Le choc des idées entre deux intellectuels. 90 minutes ! Le temps destiné à une rencontre de football pour convaincre les septiques à sa cause. Un grand moment de télévision. Une première au Bénin. Une initiative à mettre à l’actif de la Haute autorité de l’audiovisuelle et de la communication (Haac) que dirige Adam Boni Tessi. Elle entre dans le cadre du deuxième tour du scrutin présidentiel. Pour réguler ce ‘’face à face’’, les deux finalistes du dernier round de ce scrutin que sont Zinsou et Talon auront Georges Amlon, ancien rédacteur en chef de la Radio nationale et Ange Gnacadja, rédacteur en chef adjoint de la radio nationale. Les deux challengers auront à éclairer la lanterne des uns et des autres sur certains grands sujets de développement tels que les réformes constitutionnelles, éducationnelles, le dysfonctionnement de la Haute cour de justice et autres. Ils auront également à se défendre sur comment pourront-ils financer les promesses qu’ils ont faites pendant la campagne électorale. Autrement, ce serait une occasion à eux offertes pour lever un coin de voile sur leurs ambitieux projets de société.
Pronostic
Il sera difficile à faire car les deux débatteurs ne sont pas nés de la dernière pluie. Ils sont tous, deux têtes bien faites et bien pleines. Seulement, il y aura un léger avantage pour le candidat Lionel Zinsou qui est non seulement un professeur de haut rang, autrement dit, un pédagogue qui saura comment livrer de façon digeste son message. Très intelligent, il est doté d’une cervelle où fourmillent des idées et des propositions alléchantes pouvant impressionner le Béninois moyen.
Quant à son challenger, Patrice Talon, il ne fera pas piètre figure car maîtrisant très bien le langage politique pour avoir côtoyé pendant des années plusieurs chefs d’Etats. Très fin et très subtil, le candidat de la Rupture connaît bien les Béninois et les Béninois le connaissent très bien. Il saura donc comment les convaincre mais, seulement, il ne fera pas le poids devant Lionel Zinsou, le poulain de Yayi Boni, le président sortant.
C’est certes une bonne initiative, mais seulement, ce débat convaincra uniquement les intellectuels, la diaspora et les diplômés sans emploi car il sera da haut niveau puisque c’est le langage soutenu qui y sera usité.
A signaler que c’est au terme d’une séance tenue le mardi 2 février dernier que la Haac a pris une si géniale décision en vue d’assurer l’accès équitable des candidats aux médias de service public, notamment l’Office de radiodiffusion et de télévision du Bénin (Ortb), La Nation et l’Agence Bénin presse (Abp).

Bachirou Assouma

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE