Déclaration de soutien de 24 candidats favorables à la rupture : Le Nord...

Déclaration de soutien de 24 candidats favorables à la rupture : Le Nord et le Sud unis derrière Talon

0
PARTAGER

Ils ne sont que 7 candidats à trainer les pas, mais il semble qu’ils ne tarderont pas à rejoindre le train. Avec le candidat de la rupture, Patrice Talon, c’est sans doute le raz-de-marée. 24 candidats soutenant l’homme pour le second tour se sont officiellement affichés hier lundi 14 mars à Azalahôteldelaplage.

Les choses se précisent de plus en plus. Le dimanche 20 mars 2016 ne changera pas les prévisions. Patrice Talon, dans l’antichambre du pouvoir, doit déjà commencer par se mettre dans la posture de Chef car plus rien n’obscurcit l’horizon prometteur du désormais Président de la république. La coalition de la rupture, entre-temps riche de 3 grands faiseurs de roi, s’agrandit. 21 candidats malheureux au premier tour de l’élection se décident spontanément d’apporter leur concours pour sauver, avec Patrice, la patrie. L’enjeu est de taille. Tout calcul inutile sera contre-productif. Tous les candidats l’ont perçu, le sursaut a été spontané. Au-delà d’une simple alliance politique, c’est une grande famille qui s’est constituée. Plus de frontière, plus de position politique, plus de mouvance-opposition, mais le Bénin. Le Bénin chanté dans tous les cœurs, le Bénin vibrant à travers l’hymne nationale scandée avec maestria par des centaines de militants au cours de la cérémonie officielle ce lundi. Un nouveau Bénin s’annonce. Un Bénin débarrassé de ses scories et prêts à arpenter les marches d’un renouveau économique et politique certain. La rupture sonne le glas d’un système et annonce sans coup férir un départ nouveau. Les 24 candidats l’ont épousé et adopté. La déclaration est claire comme l’eau de roche. Patrice Talon, bientôt, Président s’attèlera à décliner, dans le consensus et l’unité, les grandes lignes de ce consensus national. La volonté y est, l’expertise n’est pas à douter, le potentiel existe. Il ne reste qu’à dire bientôt, comme l’autre, ‘’au travail mes amis, nous avons vaincu la fatalité’’.

Abdourhamane Touré

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE