Danse des gamètes autour de Patrice Talon : Comment des politiciens veulent...

Danse des gamètes autour de Patrice Talon : Comment des politiciens veulent se faire une place au soleil

4
PARTAGER

Depuis sa brillante élection comme nouveau Président de la république du Bénin, Patrice Talon devient le pôle d’attraction par excellence des politiciens. Il se voit même très adulé. Ministres et députés ainsi que d’autres personnalités politiques lui font allégeance de force. Ils veulent tous aller de son côté. Cette danse des gamètes autour du nouvel homme fort du Bénin est une ruse qui risque d’empoisonner sa gouvernance et son quinquennat. C’est donc un piège dont il doit véritablement se méfier.

Craignant peut-être une misérable existence au sein de l’opposition durant les cinq prochaines années, presque tous les politiciens veulent advenir au Président Patrice Talon. Et pour ça, les personnalités des plus insoupçonnables lui font allégeance. Des ralliements tous azimuts au « Nouveau départ », concept prôné par le nouveau président, fusent de toute part. D’autres s’enlisent dans des déclarations de soutien qui ne dissimulent pas leur véritable intension : se faire à coup de ruse, une place au soleil. Pourtant, ils ne sont de la première heure. Le plus étonnant est que ceux qui avaient cru aux chances du premier ministre Lionel Zinsou et l’ont soutenu en prenant Patrice Talon en adversité veulent tous le rejoindre dans la gestion du pouvoir. Alors que le bon sens aurait recommandé que ceux qui ont soutenu le premier ministre, s’ils avaient reposé leur soutien sur une conviction devraient rester de l’autre côté avec lui. Le cas le plus éhonté est celui du parti du président de l’Assemblée Me Adrien Houngbédji. Lui, dans une sorte d’ingratitude avait vomi le candidat Patrice Talon au profit de Lionel Zinsou sur la foi avérée de faire gagner par K.O son candidat Zinsou. Mais il a appris à ses dépens que le peuple béninois n’est pas comme lui. Pour dire vrai, ces ralliements ne sont fondés sur aucune conviction. Simplement, leur seul but est pour leurs instigateurs, de se faire une place au soleil du Nouveau départ. C’est pourquoi le chef de l’Etat ne doit faire aucune confiance à ces griots de 25ème heure. Car, les mêmes ne sont pas à l’abri des piliers du concept du « nouveau départ » que sont entre autres, l’impunité et la lutte contre la corruption. Le nouveau Président dans ses premières déclarations après son élection a laissé entendre qu’il fera avec toutes les compétences du pays. Qu’à cela ne tienne. Mais il est nécessaire que dans le choix de ses collaborateurs qu’il fasse preuve de vigilance afin que ces politiciens m’enrhument pas la rupture à laquelle le peuple a obtenu.

Chris-Amos AHOLOU

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

4 COMMENTAIRES

  1. il faut que ces hommes qui ont déjà fait 25 ans de carrière politique aillent à la retraite politique ils n’ont plus rien à démontrer il faut que le président travail avec de nouvelles têtes pour construire ce pays

  2. nouvel homme fort nouveau gouvernement fort. il est claire qu’on ne peut pas construire une maison nouvelle sur des ruines

LAISSER UN COMMENTAIRE