Daagbo au sujet de l’engagement de soutien du candidat de la rupture...

Daagbo au sujet de l’engagement de soutien du candidat de la rupture à Banamè : « Si Banamè devrait soutenir un candidat pour de l’argent, ce n’est pas Talon »

1
PARTAGER

Daagbo a été très clair ce week-end. Lors d’un point de presse à Godomey vendredi11 mars 2016, « Dieu esprit saint » de Banamè a balayé d’un revers de main, les allégations selon lesquelles le candidat de la rupture Patrice Talon aurait pris un engagement de soutien à Banamè. « Si Banamè devrait soutenir un candidat pour de l’argent, ce n’est pas Talon », a-t-il déclaré. Et d’ajouter que sur les 33 présidentiables en lice pour le 1er tour, une vingtaine avait sollicité l’accompagnement de Banamè. Lire ci-dessous ses propos.

Le Matinal : Il circule, ces derniers jours, sur les réseaux sociaux et dans certaines presses des informations tendancieuses faisant état de ce qu’il y aurait eu un engagement écrit de Patrice Talon pour soutenir Banamè contre toutes les autres religions et beaucoup d’autres insanités. Qu’en dites-vous ?

Daagbo : Il y a beaucoup de rumeurs, beaucoup de ragots, beaucoup d’intoxications, surtout sur les réseaux sociaux. Je n’ai jamais dit aux Béninois de soutenir Patrice Talon. Mais j’ai dit : « le candidat de mon cœur, c’est Patrice Talon ». Et les Daagbovis, c’est compte tenu de leur foi qu’ils ont voté pour Patrice Talon, parce qu’ils savent que je ne peux pas leur faire un mauvais choix. Nous avons fait notre déclaration, il y a un bout de temps déjà, mais les gens n’ont rien dit. Maintenant qu’après le premier tour, ils ont constaté que cela semble vouloir se concrétiser, l’intoxication a commencé. Peut-être qu’avant le premier tour, les uns et les autres sous-estimaient Banamè. Ils ne croyaient pas en ce que je disais. Quand je disais que c’est Talon qu’il faut pour le Bénin, ils ont peut-être banalisé. Maintenant qu’après le premier tour, vu les résultats de la Céna en attendant les résultats définitifs de la Cour Constitutionnelle, ils ont commencé par intoxiqué et on nous dit que la religion ne doit pas se mêler de la politique. Mais ceux qui nous donnent cette leçon-là, ils étaient où quand les Romains utilisaient la politique contre Banamè ? Ils étaient où quand les Romains battaient campagne pour Ajavon ? Les Christianistes Célestes, par exemple, ont fait leur déclaration pour soutenir Sébastien Ajavon ! Si les féticheurs soutiennent Patrice Talon, on va dire qu’il est devenu vodounon ? Patrice Talon a le droit d’être soutenu. Ils l’ont tous abandonné, presque tous les députés. Ceux-là qu’il a aidés à sauver la démocratie du Bénin lui ont tourné dos au moment où il avait besoin d’eux. Mais pourquoi veut-on que Banamè aussi tourne dos à Patrice Talon ? Beaucoup de rumeurs circulent. On dit que Banamè a pris de l’argent. On a pris des milliards chez Talon pour le soutenir. Si Banamè devrait soutenir un candidat pour de l’argent, ce n’est pas Talon qu’on va soutenir. Ce ne sont pas les offres qui ont manqué. Mais moi je ne veux pas donner le pouvoir au plus offrant, mais au plus juste. Beaucoup de candidats m’ont proposé des choses. On avait intérêt à soutenir d’autres candidats.

Patrice Talon était-il le seul candidat à solliciter le soutien de Banamè ?

Parmi les 33 candidats, il y en a une vingtaine qui ont tapé à notre porte dont je préfère taire les noms. Mais si nous avons choisi Patrice Talon, c’est parce que nous voulons le chemin de la vérité. Nous voulons que la joie de vivre des Béninois revienne. Nous voulons que les Béninois retrouvent la paix intérieure qu’ils ont toujours eue avant l’avènement de Yayi Boni. Les Béninois souffrent en silence et ils ont fini par se résigner. Le Bénin a traversé des situations terribles avec Yayi Boni. Nous n’avons pas le droit de faire souffrir le Bénin une fois encore. C’est pour cela que nous avons choisi Patrice Talon et nous savons de quoi il en est capable. Moi, j’aime Talon. Je le soutien. C’est mon choix, c’est le candidat de mon cœur. J’aime son côté travailleur, courageux, honnête et sincère. Patrice Talon, quand il dit c’est blanc, c’est blanc. Ce n’est pas un magouilleur. Nous sommes vraiment blessés. Je le suis particulièrement par rapport à tout ce que les gens ont raconté sur nous. Je viens de dire que les Béninois sont allés très loin cette fois-ci. Patrice Talon n’a rien à avoir avec tout ça. Il n’est pas un pro-banamè. Il n’est pas un Daagbovi. Il ne partage pas la foi de Banamè et ce n’est pas parce qu’il n’est pas un pro-banamè qu’on ne doit pas le soutenir. Parce que notre devoir en tant que Père, c’est de soutenir la vérité pour le bien de tous, pour l’intérêt national. Disons simplement que c’est un montage pur et simple des Romains et du Gouvernement. Les Romains ont peur qu’on leur retourne l’ascenseur, mais nous, nous n’allons pas tomber si bas. C’est eux qui ont besoin d’un Chef d’Etat pour essayer de détruire Banamè. Moi, je n’ai pas besoin d’un Chef d’Etat pour détruire les Romains si je le veux. Si je veux fermer leur baraque, je n’ai pas besoin de Patrice Talon. Je le ferai tout seul et j’assume mes actes. Ils pensent que si Talon vient au pouvoir, nous allons l’utiliser contre eux. Non ! Nous avons choisi Patrice Talon pour le bien-être de tous les Béninois. Nous soutenons Talon pour que le Bénin émerge enfin. Nous soutenons Talon parce que le Bénin a besoin de lui pour sortir de la honte, de la misère. Regardez tout ce qui a été publié sur les réseaux sociaux : des articles, des engagements signés par Patrice Talon avec Banamè…. Mais quand-même ! Regardez vous-même, est-ce que cela ressemble à Talon, l’homme équilibré et pondéré que vous connaissez ? Patrice Talon qui est aussi intelligent, celui-là peut faire un contrat avec Banamè et signer sur papier ? Supposons même qu’il l’avait fait. Vous pensez qu’il l’aurait laissé sur une table, dans un bureau et que quelqu’un va ramasser et aller publier ? C’est stupide ! C’est ridicule ! Cela n’a pas de sens. Ce n’est pas sérieux. C’est Dieu qui fait les rois. C’est Dieu qui choisit les rois. Même si les Béninois ne croient pas que je suis Dieu, qu’ils se taisent et ils verront. Quand ils parlent de religion, de politique, ça n’a rien à avoir avec la politique. Je soutiens Talon et je n’ai de comptes à rendre à qui que ce soit. Talon, c’est mon fils comme tous les autres candidats. Mais c’est mon devoir d’orienter mon peuple et de lui dire ce qu’il lui faut parce qu’aujourd’hui, le peuple court derrière l’argent. Il ne sait pas ce qu’il lui faut. Tout ce qu’ils publient sur les réseaux sociaux, ce n’est pas bien. Cela blesse. Cela choque. On dénigre Talon parce que c’est le chien à abattre. On dit tout sur lui parce qu’il n’a pas permis aux gens de changer la Constitution pour un troisième mandant. Coller la paix à Banamè et parlez d’autres choses. Il y a des dossiers qui brulent dans le pays. Il y a des situations très urgentes à régler. Laissez donc Banamè tranquille ! Laissez Banamè en paix ! Je suis le faiseur de roi parce que je suis Dieu. Je n’ai pas eu besoin de prendre de l’argent chez David ou chez Salomon avant de les faire roi. Non ! Je n’ai pas besoin de prendre de l’argent chez Patrice Talon pour qu’il devienne Chef de l’Etat. Je n’ai pas besoin de son argent. Ce n’est pas aujourd’hui que je soutiens Talon. Cela fait des années que je le soutiens et je crois que c’est ce que chaque citoyen doit faire. C’est ça le sens du patriotisme. Votez selon votre cœur ! Votez pour la vérité ! Votez pour le bien commun ! Ne votez pas pour l’argent ! Ceux qui racontent ça, s’ils étaient à ma place, c’est ce qu’ils feraient. Maintenant qu’ils voient que la situation n’est pas favorable à Lionel Zinsou, ils veulent tout faire pour dénigrer Talon, pour démobiliser les pro-talon pour qu’ils aillent vers Zinsou, mais cela ne marchera pas. Nous ne sommes pas là pour tromper le Bénin. Nous sommes-là pour éclairer le peuple. Nous sommes-là pour faire rayonner le peuple. Le Bénin doit sortir de la honte. On dit que si Talon vient, c’est Banamè qui va régner. Si Talon vient, toutes les autres confessions religieuses vont disparaître. Si Talon vient le Pape serait Premier ministre. Si Talon vient si, si Talon vient… C’est vraiment dommage ! Vous voyez, Yayi Boni est évangéliste et c’est toujours les Pasteurs qui ont régné au Palais de la Marina. Mais est-ce que malgré des dérapages il a une fois demandé aux citoyens béninois d’aller vers les évangélistes, de devenir tous évangélistes ? Il ne l’a pas fait. Donc, ce n’est pas un homme aussi équilibré que Patrice Talon qui le fera. Si Patrice Talon devient le Président, il sera le Président de tous les citoyens béninois, le Président de toutes les confessions religieuses. Patrice Talon, c’est un démocrate et il en a donné les preuves dans ce pays. Humainement parlant, il a beaucoup contribué à la sauvegarde de la démocratie du Bénin. Il n’est pas l’homme des circonstances. Ce n’est pas un opportuniste. Celui dont on parle, regardez-le bien. Tout ce qu’on dit sur lui, il ne ressemble pas à ça. Comment peut-il venir au pouvoir pour régler des comptes ? Ou bien faire de Banamè une religion d’Etat ? Cela n’a pas de sens. Coller la paix à Patrice Talon. Il n’a rien à avoir avec tout ça. Je préfère même que les Béninois le fassent avec moi comme ils l’ont toujours fait, insulter, dénigrer etc. Je sais que les Béninois détestent Banamè parce qu’ils ne savent pas ce qu’est Banamè. Ils sont dans l’ignorance. On leur a dit que Banamè c’est mauvais, c’est le diable etc. et ils ont accepté et ça s’arrête là. Ils n’ont pas la force, le courage qu’il faut pour aller découvrir Banamè. Moi, je suis patiente. J’accepte tout parce que je suis Dieu. Talon n’a rien fait à qui que ce soit. Au contraire, il a souffert pour ce pays. On l’a fait quitter son pays malgré lui. Ce qui ne l’a pas empêché de penser à son pays, à contribuer énormément à sauver la démocratie du Bénin. Beaucoup sont dans ce pays, mais ils n’ont pas pensé à ça. J’invite les uns et les autres à vraiment réfléchir, à ne pas parler pour parler. Quand on échoue, il faut accepter son échec. Il faut accepter sa défaite et laisser Dieu agir. C’est Dieu qui mène la barque et tout se passera bien. Les élections se passeront bien, et tout ira jusqu’au bout.

Selon les grandes tendances de la Céna, Patrice Talon, votre candidat, est au second tour. En attendant les résultats définitifs de la Cour constitutionnelle, comment appréciez-vous ces tendances ? Y a-t-il espoir pour votre candidat au second tour ?

Selon les grandes tendances, Patrice Talon va au second tour. C’est évident ! Patrice Talon va au second tour parce qu’il devrait aller au second tour. C’est normal ! Il n’y a rien de surprenant. Je viens de dire que c’est le candidat de mon cœur. Pourquoi n’irait-il pas au second tour ? Dieu, comme vous le savez, est insondable. J’ai dit tout à l’heure que les gens ont banalisé tout ce que j’ai dit et ils n’ont pas cru. Mais, aujourd’hui, ils ont peur, surtout Yayi Boni. Je le dis ouvertement et sans hypocrisie. Yayi Boni, il ne sait plus quoi faire. Talon ira au second tour. Nous attendons les résultats de la Cour constitutionnelle qui ne diront pas autre chose. Il ira au second tour. Et vous me demandez s’il y a des chances qu’il devienne Chef de l’Etat. Ce n’est pas à moi de vous le dire. Il ne reste plus qu’une dizaine de jours pour le second tour. Vous êtes là. Nous sommes là. Vous verrez. Nous verrons qui sera le prochain Président de la République. Je dirai seulement aux Béninois, surtout aux pro-talons de rester sereins, qu’ils soient Daagbovis ou non. Ceux qui aiment Talon, qu’ils restent tranquilles et qu’ils tiennent jusqu’au bout, car c’est celui qu’il faut. C’est celui qu’il faut pour la jeunesse béninoise, c’est celui qu’il faut pour le Bénin de demain. Ceux qui aiment Talon, soutenez-le. Ne tenez pas compte des rumeurs, des ragots, des intoxications et autres. Restez fermes sur votre décision, car votre choix n’est pas mauvais. Les pro-Zinsou et pro-Yayi qui s’agitent, je crois que c’est parce qu’ils ont perdu les pédales. Ils savent très bien que c’est une méchanceté gratuite de vouloir que Zinsou vienne au pouvoir. Pour le second tour, j’invite tout le monde à la sérénité et nous verrons la suite. Je ne lâcherai pas Talon et je sais que ses militants aussi ne le lâcheront pas.

Propos recueillis par Abdourhamane Touré

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. vritable ordures!!! kel Dieu est rempli d’orgueuil et tu a jamais vu parfaite,tu incarne le vrau diable verzbool.va te faire foutre.je te rapel ke tu es a ta fin au nom puissant de Jsus christ le nazaren.

LAISSER UN COMMENTAIRE