Création d’une cellule de voyage par l’Etat: Jean-Marie ALAGBE interpelle le gouvernement

Création d’une cellule de voyage par l’Etat: Jean-Marie ALAGBE interpelle le gouvernement

0
PARTAGER

Les députés de la 7e Législature jouent pleinement ont opté pour le véritable contrôle de l'action gouvernementale. Cette dans cette optique que le député Jean-Marie ALLAGBE a déposé une question d'actualité au président de l'Assemblée nationale hier. Il a posé trois questions au gouvernement de la rupture par à la création de la cellule de voyage de l'Etat.
Joël ALLAGBE

Lire l'intégralité de la question d'actualité:

Question d’actualité au gouvernement

Objet : Cellule de voyage de l’Etat : quel état des lieux ?

A la faveur du conseil des ministres en date du 20 juillet 2016, l’évolution exponentielle des frais de transport à l’étranger a fait l’objet d’une communication du ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni. De cette communication, il ressort que depuis quelques années, les dépenses budgétaires connaissent une hausse inquiétante. Les frais de voyage à l’extérieur se sont accrus de 7 milliards en 2014 à environ 18 milliards en 2015. II s’agit de voyages des personnalités politico- administratives, des bourses et des évacuations sanitaires. Le conseil s’est naturellement préoccupé de l’importance de cette charge budgétaire, a-t-il indiqué malheureusement.
Ainsi le conseil des ministres a instruit le ministre de l’Economie et des finances aux fins de mettre en place dans un délai rapproché, une cellule dédiée qui sera chargée de planifier et de piloter les dépenses de transports à l’étranger tout en améliorant les relations avec les agences de voyages dont les créances sur l’état s’accumulent avec de longs délais de paiement. A cette même occasion, il a été décidé de la création au Ministère de l’économie et des finances de la cellule des voyages officiels au près de laquelle les membres du gouvernement, les établissements publics, les institutions de la république à l’exception de la Cour constitutionnelle et de l’Assemblée nationale vont obtenir leur titre de transport pour l’ensemble de leur voyage à l’étranger financé par l’Etat.

Quelques mois après cette série de décisions prises par le Conseil des ministres dans le cadre d’une meilleure maitrise de la dépense publique, nous souhaiterions en vertu des dispositions réglementaires de l’Assemblée nationale que le gouvernement apporte à la représentation nationale des éléments de réponse liées aux préoccupations suivantes:

1-Qu’en est il de la mise en place effective de cette cellule ?

2- Que fait l’Etat pour qu’elle serve réellement d’interface entre les Corporations des Agents de Voyages de l’Etat ?

3-Par quel mécanisme l’Etat réussira à maitriser les dépenses dans ce secteur ?

Fait à Porto-Novo le 14 Septembre 2016

Jean-Marie ALAGBE

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE