Cour constitutionnelle:L’ambiance d’avant proclamation des résultats

Cour constitutionnelle:L’ambiance d’avant proclamation des résultats

0
PARTAGER

Très tôt, les alentours de la Cour constitutionnelle étaient bien gardés par les éléments de la gendarmerie nationale. La presse était conviée pour 12 heures. Mais il fallait patiente. Aux environs de 15heures, rien ne se dessinait encore.Les hommes des médias s’impatientaient déjà. La fatigue a gagné leur rang. Les uns étaient assis à même le sol, et les autres se sont réfugiés dans leurs véhicules et autres hangars de fortune installés le long de la clôture du siège de la société Bénirails.

Une première rumeur annonce les résultats pour 16h. Mais c’était une fausse alerte. Il a fallu attendre après 17h pour que le portail de la Cour constitutionnelle s’ouvre aux journalistes. A l’entrée, les hommes de la plume et du micro sont soumis à une fouille systématique « Éteignez vos téléphones portables », insistaient les agents de sécurité. Trois postes de contrôle au total à franchir avant d’avoir accès à la salle des actes de la Cour. Et à ce niveau, c’est un parcours de combattant, vu l’exigüité de la salle. Les caméras sont les plus privilégiées. La moitié des professionnels des médias n’a pas eu accès à la salle à 17h52 minutes, Théodore Holo et les 6 autres membres ont fait leur entrée. A travers une audience qui a duré moins d’une vingtaine de minutes, la Cour constitutionnelle a confirmé Lionel Zinsou et Patrice Talon au second tour de la présidentielle qui se tiendra le 20 mars prochain.

Claudine Vodounon

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE