Corruption au Bénin : les fonds désormais remboursés sous la rupture.

Corruption au Bénin : les fonds désormais remboursés sous la rupture.

1
PARTAGER

Les contrevenants payeront désormais l’intégralité des fonds détournés avec d’autres sanctions plus sévères. Le Bénin a  amorcé depuis quelques mois déjà un nouveau tournant dans son histoire politique. Arrivé au pouvoir avec une volonté manifeste des Béninois de changer radicalement le système YAYI qui a gouverné pendant dix ans,  Patrice TALON semble concrétiser les nombreuses promesses annoncées lors de sa campagne électorale.

Tous les cas de malversations et de détournement de fonds de l’Etat seront désormais traités avec minutie,  grande attention et ceci avec toutes les rigueurs nécessaires.  C’est du moins le ferme engagement remarqué suite au dernier conseil des ministres tenu ce mercredi 1er juin 2016. Selon donc le relevé de ce conseil rendu public par le ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence,  Pascal Irénée KOUKPAKI,  les auteurs des cas avérés de malversations sous le régime défunt de YAYI Boni sont sommés  de non seulement rembourser les fonds détournés,  mais également de répondre de leur acte devant la brigade économique et financière afin que toute la lumière soit faite sur leur gestion.

Dans l’opinion publique nationale,  c’est sur un grand champ de bataille que se lance l’équipe dirigeante de la rupture.  « Aucun développement d’une nation ne pourrait se faire sur la base de l’impunité et du copinage », a  décrié Augustin,  jeune acteur politique. Pour l’instant,  deux agents de l’Etat du ministère de l’alphabétisation et de l’éducation des personnes du troisième âge sont les premiers à servir de cobayes sous ce régime dit du nouveau départ. «  Il s’agit notamment du relèvement des deux agents comptables concernés à savoir Messieurs Guy Nanga et Précanel Gnacadja. Deuxièmement, la saisine de la Brigade économique et financière avec une mise en débet des mis en cause. », cet extrait du relevé du conseil des ministres en dit long sur la volonté du chef de l’exécutif à finir avec l’impunité qui a tant régné sur le régime de YAYI.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE