COP 22 : Atrokpo fait valider un projet pour le Zou

COP 22 : Atrokpo fait valider un projet pour le Zou

0
PARTAGER

En fin décembre 2015 à Paris avait été déjà sélectionné, le projet du bassin versant du Zou, seul projet béninois parmi les trois retenus en Afrique de l’Ouest et présenté à ce grand rendez-vous climatique par Luc Atrokpo maire de Bohicon, président de la communauté des communes du Zou (COZ) et de l’association nationale des communes du Bénin  (ANCB).

La première autorité de la ville carrefour vient de rééditer l’exploit à la COOP 22 qui se tient du 7 au 18 novembre 2016 à  Marrakech au Maroc. Il a réussi à faire sélectionner et valider par l’Union Européenne, le projet d’appui à l’élaboration  et la mise en cohérence des outils de planification énergétique durables avec les plans de développement des neuf communes du Zou.

A cette rencontre annuelle sur le climat qui regroupe environ 30000 participants, Luc Sètondji Atrokpo a inscrit la communauté des communes du Zou parmi les pionniers de la convention des maire en Afrique subsaharienne où avec ce département du centre Bénin, six autres villes ont été retenues. Il s’agit de Kampala en Ouganda, Tsévié au Togo, Nouakchott en Mauritanie, Lubumbashi en République démocratique du Congo, Dakar au Sénégal et Bouaké en Côte d’Ivoire. Sélectionné par appel à proposition de projet, les maires de chacune de ces sept localités ont exposé sur le présidium de l’Union Européenne à la COP 22, leur plan d’action pour l’atteinte des objectifs climatiques et énergétiques.

Cette convention des maires en Afrique subsaharienne constitue un groupe de villes qui partage les mêmes idées et travaille ensemble pour répondre aux nombreux défis de développement à venir

Amèdé MAHOUTONKPE 


pressej.info

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE