Coordination départementale de soutien à Talon : Le Zou encourage Talon à...

Coordination départementale de soutien à Talon : Le Zou encourage Talon à mieux faire

0
PARTAGER

Le samedi 16 juillet 2016 à l’hôtel Dako 1er de Bohicon, la coordination départementale de soutien au président de la République a fait le bilan des 100 premiers jours de gestion du régime de la rupture. C’était à la faveur d’une journée de réflexion élargie aux coordinations communales des neuf communes du Zou et à des personnalités de la région. A cette occasion, des suggestions sont faites afin d’améliorer la gouvernance du Nouveau Départ.

La journée de réflexion a pour mission de passer en revue les grandes actions menées en 100 jours, de vulgariser le mode de fonctionnement du gouvernement Talon et de recueillir les recommandations pour la suite du mandat. Ce que s’est attelé à faire la coordination départementale de soutien au président de la République dans le Zou samedi dernier. Pour ce qui est du bilan des 100 jours, Valentin Somassè trouve qu’il est nécessaire, car permettant de jeter un coup d’œil dans le rétroviseur et de décrypter les grands axes des actions menées par le président Patrice Talon depuis le 6 avril 2016. Et pour l’ancien député, il y a lieu de clarifier le concept de la Rupture. «Avec le Nouveau départ, le Bénin ne doit pas être considéré comme un gâteau à partager mais un chantier où chacun doit apporter sa pierre à l’édifice», a-t-il souligné. Explication renchérie par le président du parti Rassemblement des Béninois pour une nouvelle vision (Rbnv) : «Si le chef de l’Etat a décidé de baser sa gouvernance sur un «Nouveau départ», c’est justement pour raffermir l’autorité de l’Etat, restaurer les valeurs d’éthique, morale et endogène en déliquescence et redonner confiance au peuple béninois», a confié Auguste Vidégla. Au sujet des réformes engagées, ce dernier souligne que «durant ses 100 premiers jours s’inscrivent dans ce sens et sont en harmonie avec sa vision de développement». Le président du Rbnv a ensuite rappelé les actions à mettre à l’actif du gouvernement au cours des 100 jours. A cet effet, il a cité la mise sur pied de plusieurs commissions dont les résultats aboutiront aux réformes politiques, institutionnelles, économiques et sociale ; la réduction du train de vie de l’Etat et la désignation des chefs-lieux de départements. Au terme des travaux, un communiqué a été rendu public par le Directeur général de la Société de gestion des marchés autonomes (Sogéma), Armand Gansè. Lire le communiqué de presse.

Communiqué final de la journée de réflexion de la coordination du Zou

Le 16 juillet 20016, la coordination départementale du Zou élargit aux coordinations communales des neuf Communes s’est réunie dans la salle de conférence «Adjalala» de l’hôtel Dako à Bohicon pour mener des réflexion sur les 100 jours de gouvernance du Nouveau départ. Plus de trois cent participants venant des neuf communes du Zou à savoir : Abomey, Agbangnizoun, Bohicpon, Covè, Djidja, Ouinhi, Zagnanado, Za-Kpota et Zogbodomey ont pris part à la journée.

Après la présentation du programme et les allocutions de bienvenu, les représentants des neuf communes se sont réunis en commissions spécifiques afin d’évaluer leur participation active à la réussite du quinquennat de son Excellence Patrice Talon, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef du gouvernement. A l’issue des travaux en commissions et après de riches débats, la journée de réflexion a mis l’accent sur les prouesses faites par le gouvernement du Nouveau départ depuis l’investiture de son Excellence Patrice Talon le 06 avril 2016. Ainsi les participants ont unanimement salué les mesures drastiques et urgentes prises par le gouvernement dont entre autre :

- La formation du gouvernement le jour même de l’investiture et la réduction exemplaire du nombre de portefeuilles ministériels ;

- Les actions administratives fortes par l’annulation de certain décrets et la suppression de certaines institutions budgétivores ;

- La mise en œuvre effective de la réforme des chefs-lieux de département avec l’installation des douze préfets ;

- La réussite de l’emprunt obligataire qui a permis de mobiliser plus de 150millards de franc CFA pour les actions économiques ;

- La médiation personnelle du chef de l’Etat son Excellence Patrice Talon qui a permis la réconciliation des fidèles et l’église protestante méthodiste du Bénin ;

- L’annulation des concours émaillés de fraude et d’irrégularités pour garantir l’équité et l’égalité des citoyens ;

- La mise en œuvre des réformes sociales, économiques par l’installation des commissions recherche la zone franche du savoir, la commission nationale de réformes de l’éducation;

- La culture de l’humilité et de la paix avec les autres institutions de la République dont l’Assemblée Nationale ;

- La déduction du train de vie de l’Etat.

Les délégations lancent un appel au Président de la République pour examiner avec bienveillance les doléances des populations du Zou dans les domaines socioéconomiques et culturels. Les populations demandent aux cadres nommés et différentes personnalités de garder la cohésion autour du Président et mettent en garde contre le phénomène de transhumance

Bohicon le 16 juillet 2016

La journée de réflexion

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE