Conseil des ministres:Diminution de 0,5% du déficit budgétaire et augmentation de 269,3 %...

Conseil des ministres:Diminution de 0,5% du déficit budgétaire et augmentation de 269,3 % du déficit de la balance commerciale

0
PARTAGER

Selon le communiqué du Conseil des ministres du 29 mars 2016, l’accroissement des recettes a amené le déficit budgétaire à une moyenne de 3,9 % du Pib (Produit intérieur brut) contre 4,4 % en 2005. Soit une diminution de 0,5 pourcent du déficit budgétaire pendant les deux quinquennats du président Boni Yayi. Cependant on assiste à une augmentation du déficit de la balance commerciale pendant la même période passant de 151,7 % en 2005 à 421 % en 2015 malgré le triplement des exportations du Bénin.

Conséquence : les exportations du Bénin, ne pèsent pas suffisamment encore sur le marché mondial pour réduire le déficit de la balance commerciale voire pour renverser la tendance. Un appel tacite à l’avènement urgent de grappe d’industries au Bénin, très compétitives sur le marché international. Une ambition que nourrit le nouveau président de la république, M. Patrice Talon. Il a évoqué au cours du face à face avec le candidat, M. Lionel Zinsou, trois jours avant le second tour de la présidentielle qu’il faudra très vite construire des usines dans les zones rurales pour freiner le grand flux actuel de l’exode rural.
Pour combler le gap du couplage du déficit budgétaire et du déficit de la balance commerciale, un déficit dénommé en économie de développement : « défit jumeau », le Bénin grâce à ses multiples efforts, a bénéficié d’un montant d’investissement direct étranger (ide) de 226 milliards de francs Cfa a précisé le même communiqué du conseil des ministres. Un pactole qui selon la même source est injecté dans les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie, de l’industrie, les btp (bâtiment et travaux publics), l’énergie, les mines (pétrole).

Ange Joël Toffoun (Coll)


 

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE