Conseil des ministres : Les Forces de Défense et de Sécurité mises...

Conseil des ministres : Les Forces de Défense et de Sécurité mises à contribution pour la lutte contre le grand banditisme

1
PARTAGER

Marc KOSSOU
C’est officiel ! Les Forces de défense et de Sécurité viendront en appui aux policiers dans la lutte contre le grand banditisme. C’est l’une des décisions prises lors du dernier conseil des ministres. Réuni dans la journée d’hier, mercredi 18 mai 2016, le conseil des ministres a décidé de prendre des mesures pour sécurité les personnes et les biens. En effet, face au constat de recrudescence des braquages et autres actes de banditisme sur les différents axes routiers et dans les grandes villes depuis la décision du gouvernement de lever les postes de contrôle routier, l’Etat a donc décidé de faire descendre les Forces de Défense et de Sécurité sur le terrain. Selon le point de presse fait par le ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, Pascal Irenée Koupaki, un plan de sécurisation des axes routiers est conçu et est mis en branle depuis hier. L’autre grande décision est l’abandon de l’achat de l’avion présidentiel. A en croire le Ministre d’Etat Koupaki, les conclusions des inspections opérées sur l’aéronef acquis par Boni Yayi à la veille de son départ ne sont pas rassurantes. Conclusion, le gouvernement a décidé de retourner l’appareil à son propriétaire.
En attendant le communiqué final du conseil des ministres, voici une synthèse en quelques tirets sur la base du point de presse animé en début de soirée d’hier par le Ministre d’Etat, Secrétaire général de la Présidence de la République, Pascal Irenée Koupaki
– SECTEUR DE LA SANTE
Le ministre de la Santé a présenté un rapport sur la situation des ressources humaines dans ce secteur, chiffrées à 14587 agents au 31 Décembre 2015 (Personnel médical : 582 agents. Personnel paramédical : 9872 agents. Personnel administratif : 4133 agents). Il ressort du rapport du ministre que le secteur de la santé est confronté à une insuffisance de personnel qualifié. Le ministre est instruit pour faire un point global qui intègre l’état des équipements et des infrastructures existant et inachevées pour une vue exhaustive des besoins et de leur prise en compte.
– STRATÉGIE DE COMMUNICATION DU GOUVERNEMENT
Mise en place (à la Présidence de la République) d’une Direction de la Communication pour gérer la promotion de l’action publique au niveau de la Présidence, des ministères et autres organismes publics.
Adieu donc les Cellules de Communication sectorielles.
– AVION PRÉSIDENTIEL
Les conclusions des inspections opérées sur l’aéronef acquis par Boni Yayi à la veille de son départ ne sont pas rassurantes. (Inspections menées conjointes par l’Agence Nationale de l’Aviation Civile, les Forces aériennes béninoises et en présence du représentant et de l’équipe technique du vendeur de l’avion). L’Etat béninois a donc décidé de retourner l’appareil à son propriétaire.
– SECTEUR DU TOURISME
Création d’une Agence de promotion des Patrimoines et du Développement touristique. Vision : faire du tourisme un secteur pourvoyeur d’emploi et de devises pour le Bénin.
– SITUATION SÉCURITAIRE
Constat de recrudescence des braquages et autres actes de banditisme sur nos routes depuis la décision du gouvernement de lever les postes de contrôle routier. L’Etat a donc décidé de faire descendre les Forces de Défense et de Sécurité sur le terrain. Un plan de sécurisation des axes routiers est conçu et sera mis en branle dès ce soir.
– VENTE GRÉ A GRÉ PAS ORTHODOXES
Le Conseil des ministres a observé que des ventes gré à gré ont été effectuées sur le domaine privé de l’Etat et des Collectivités territoriales à Cotonou dans le 12è arrondissement en violation du Code foncier et immobilier du Bénin. Le ministre de l’Economie et des finances est instruit pour faire un état des lieux complet du domaine privé de l’Etat et des Collectivités territoriales et pour réaliser un audit des transactions foncières opérées sur le domaine privé de l’Etat et des Collectivités territoriales depuis l’entrée en vigueur du Code Foncier en 2013.
– NOMINATIONS
Des nominations ont été faites à la Présidence, au ministère de la défense et au ministère des Transports. Quant aux noms, Pascal Iréné Koupaki a renvoyé les journalistes au Communiqué final du Conseil des Ministres disponible dès ce jour.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

  1. vs mélangez les pédales là. vs mettez en titre « insécurité  » et vous nous faites le résumé du dernier conseil des ministres .

LAISSER UN COMMENTAIRE