Conseil des ministres : Le point du ministre d’Etat, Pascal Irénée Koupaki

Conseil des ministres : Le point du ministre d’Etat, Pascal Irénée Koupaki

0
PARTAGER

Le gouvernement du président Patrice Talon a tenu son rendez-vous hebdomadaire, hier mercredi 25 mai 2016. A l’issue de ce Conseil des ministres, quatre (4) fonctionnaires ont été relevés de leur fonction ; 6 projets de décret sont adoptés et 24 nominations sont faites au profit des ministères de l’économie et des finances, de la justice, de l’énergie et de l’eau et enfin celui du travail, de la fonction publique. Lire la déclaration du point de presse du ministre d’Etat Irénée Koupaki

Le Conseil des ministres s’est réuni ce 25 mai 2016 sous la présidence du président Patrice Talon, Chef de l’Etat, Chef du gouvernement. Les dossiers été examinés, que ce soit des dossiers inscrits en affaire ou en communication

Le Conseil a pris acte, dans le 1re compte rendu, de la 22ème session de l’autorité de tutelle ou conjointe de complexe sucrier de Savè et cimentier d’Onigbolo ; session qui s’est tenue en 2016 à Abuja. Le Conseil a instruit le Ministre de l’industrie, de commerce et de l’artisanat à mettre en œuvre les recommandations formulées. Le coût du contrat de location gérance du complexe sucrier de Savè a été revu à la baisse de 10% dans le contrat initial à 5% avec effet à compter de janvier 2014, donc un effet rétroactif. Le prochain examen du contrat de location gérance se fera en décembre 2018. 2ème compte rendu s’agit du compte rendu de l’atelier de validation du cadre intégré renforcé, chargé d’actualiser l’étude diagnostique sur l’implication du commerce. Le Conseil des ministres a instruit les Ministres concernés afin d’insérer les actions prioritaires demandées par la stratégie de croissance de la réduction de la pauvreté dont l’élaboration est prévue pour cette année 2016. Il s’agit notamment des réformes dans le secteur portuaire, la justice, les douanes, les fonciers, la mise en route de l’agence de promotion des investissements et des exportations. En 3ème compte rendu, le Conseil des ministres a examiné les rapports de la commission d’ajustement des prix des produits pétroliers pour le mois d’avril 2016. A cet égard, le Conseil a décidé de mettre en place un groupe de travail dont la mission principale est de réexaminer la structure du mécanisme d’ajustement des prix des produits pétroliers et du gaz domestique, à la lumière de l’augmentation des prix des produits pétroliers et aussi à la lumière de la dépréciation du Naira, c’est-à-dire la baisse de la valeur du Naira. Ce groupe va proposer également les conditions d’une grande concurrence entre les distributeurs potentiels de gaz afin de réduire le prix de gaz et ceci dans la perspective de lutte contre la déforestation.
Le conseil des ministres a autorisé la participation active du Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique aux journées scientifiques annuelles de la Société ouest-africaine de chimie en août 2016 à Cotonou. Le Conseil a également autorisé l’organisation chez nous de la Coupe nationale des vainqueurs des artistes du Bénin, édition nationale et internationale. Cette édition se déroule sur la période de janvier à octobre 2016. Le Conseil des ministres a autorisé l’organisation le 1er juin 2016 de la 32 édition de la Journée nationale de l’arbre sur le site de la forêt classée de Pahou et en même temps le lancement de la campagne nationale de reboisement 2016-2017. Le Ministre de cadre de vie et du développement durable fera un bilan global, 32 ans après la journée nationale de l’arbre et ceci pour donner une nouvelle dimension à cette activité. Les 26 et 27 mai, donc dans quelques jours se tiendra à Cotonou un atelier de suivi des recommandations du Symposium international du dialogue inter-religieux et interculturel tenu à Cotonou en mai 2015. Un membre du gouvernement représentera l’Etat à cet atelier.Le Conseil des ministres a autorisé la participation de notre pays à la session ordinaire des Conseils des ministres de l’autorité du bassin de la volta qui aura lieu à Cotonou du 6 au 10 juin 2016 et la participation de notre pays à la session extraordinaire des ministres de l’autorité du bassin du Niger et à la réunion des bailleurs de fonds du programme intégré du développement agricole et aux adaptations du changement climatique dans le bassin du Niger du 29 mai au 2 juin 2016 à Abuja au Nigéria

Le Conseil des ministres a adopté 6 projets de décret. Il s’agit des projets de budget 2016 de six établissements publics, la Société béninoise des manutentions portuaires, la Compagnie béninoise de navigation maritime de Port autonome de Cotonou, la Société des industries textiles du Bénin, la Société béninoise des hydrocarbures et l’Office béninois des géologiques et minières. Ces six projets de décret ont été approuvés par le Conseil avec des recommandations particulières de ces entreprises. Le Conseil des ministres a par ailleurs examiné et adopté le projet de décret portant attribution, organisation et fonctionnement du ministère de l’économie et des finances. Le Conseil a mis en exergue la nécessité impérieuse de la maîtrise de la chaîne des dépenses publiques et régies financières notamment à travers la création de directions centrales de supervision des dépenses publiques et de supervision des régies financières. Certaines missions ont été renforcées ; notamment celles de suivi des participations de l’Etat dans les entreprises publiques. En outre, l’organisation du ministère a été mise en conformité avec la loi organique relative aux finances publiques. Le Conseil a entendu une communication du Ministre de l’économie et des finances, relative à la suspension des travaux de construction sur la berge du chenal de Cotonou au lieu-dit Ganhi, à proximité de l’ancien pont de Cotonou. Le prometteur de ces travaux n’a reçu pas toutes les autorisations possibles requises. Pour renforcer la gouvernance et protéger les investissements privés, le Conseil a rappelé qu’il est important que chacun respecte les dispositions légales et réglementaires de notre pays en toute action juridiquement encadrée. Le Conseil des ministres a approuvé la mesure proposée par le Ministre de l’économie et des finances, à savoir la mesure de suspension des travaux. Enfin à l’issue du Conseil, 4 fonctionnaires du Ministère du cadre de vie et du développement durable ont été relevés de leur fonction ; des nominations ont été prononcées donc dix (10) au Ministère de l’économie et des finances, neuf (09) au Ministère de la justice et de la législation, un (01) au Ministère du travail, de la fonction publique et des affaires sociales, deux (02) au Ministère des infrastructures et des transports et deux (02) au Ministère de l’énergie, de l’eau et des mines.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE