Conseil des ministres: Le gouvernement soucieux de la qualité du personnel médical

Conseil des ministres: Le gouvernement soucieux de la qualité du personnel médical

1
PARTAGER

La qualité du personnel de la santé a été l’un des sujets en discussion lors du Conseil des ministres du mercredi 18 mai. Des mesures sont également annoncées pour assainir les finances publiques et promouvoir le secteur touristique béninois.

La qualité du personnel de la santé est une question d’intérêt pour le gouvernement. Le ministre de la Santé a ainsi présenté mercredi en Conseil des ministres un rapport d’état des lieux qui a permis à l’Exécutif d’avoir une idée plus claire de ceux qui s’occupent de la santé des Béninois au quotidien. Selon le ministre d’Etat, secrétaire général à la Présidence, Pascal Irenée Koupaki, la situation des ressources humaines dans le secteur affiche 14587 agents au 31 décembre 2015. Cet effectif se répartit en trois composantes, à savoir le personnel médical (582 agents), le personnel paramédical (9872 agents), le personnel administratif (4133 agents). Le rapport, poursuit le ministre d’Etat, pointe un faisceau de lacunes, en l’occurrence l’insuffisance de personnel qualifié, la difficulté de maintien des agents dans des zones éloignées, l’inadéquation entre la formation et les besoins réels du secteur. Afin de permettre au gouvernement d’agir de façon plus conséquente, le Conseil des ministres a demandé un point global qui prend en compte l’état des équipements, des infrastructures existantes et celles inachevées. Les ministres des Finances et de la Fonction publique ont été également instruits pour prendre en compte le besoin en personnel qualifié du secteur de la santé dans le budget programme 2017-2019.
Le Conseil des ministres a aussi connu le rapport d’inspection de l’aéronef présidentiel. Le gouvernement, à la suite des constats, a décidé de renoncer à son acquisition.
Un autre dossier brûlant concerne la vente gré à gré du domaine de l’Etat, en violation de la loi. Ainsi, le gouvernement a décidé de faire annuler la vente du domaine de l’Etat en face de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique. Le ministre de l’Economie et des Finances a été instruit pour faire un état des lieux du domaine privé de l’Etat et un audit des transactions effectuées depuis 2013 sur ce domaine.
Le gouvernement veut également aller vite dans sa vision de promouvoir le secteur touristique. Une agence de promotion du patrimoine touristique sera créée. Un comité de pilotage présidé par José Pliya a été mis en place à cet effet.
Dans le domaine sécuritaire, le gouvernement a adopté un nouveau plan de sécurité dont la mise en œuvre a démarré hier.

Gnona AFANGBEDJI

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE