Conseil des ministres : Le Gle Laurent Amoussou nouveau chef d'état-major général...

Conseil des ministres : Le Gle Laurent Amoussou nouveau chef d'état-major général des armées béninoises

0
PARTAGER

•Des amphithéâtres pour Calavi, Parakou et Savalou

Le général de Brigade Laurent Amoussou est le nouveau chef d'état-major général des armées béninoises. Ainsi en a décidé le conseil des ministres en sa séance du mercredi 14 septembre 2016. Laurent Amoussou était jusqu’à sa nomination, le chef d’état-major adjoint des armées béninoises. Il remplace ainsi le désormais ex-chef d’état-major général des armées Awal Djibril Bouko Nagnimi, admis à faire valoir ses droits à la retraite à partir du 1er octobre 2016.

Des amphithéâtres construits bientôt à Calavi, Parakou et Savalou

Dans le cadre l'application de la nouvelle carte universitaire, le gouvernement a décidé du  renforcement des capacités des universités en termes d'infrastructures et d'équipements. En effet, selon les propos du ministre d’Etat Pascal Iréné Koupaki, lors de son point de presse hebdomadaire, la mise en œuvre de la nouvelle carte universitaire appelle des mesures d'urgence de renforcement des infrastructures et équipements pour la rentrée universitaire 2016-2017. Ainsi, à l’en croire l'université d'Abomey-Calavi et l'université de Parakou devront accueillir dès la rentrée prochaine des milliers d'étudiants en provenance des centres universitaires supprimés. Les capacités d'accueil des étudiants seront donc renforcées par trois amphithéâtres: deux amphithéâtres de 1600 places chacun à l'UAC et un de 1600  places à Parakou. Le gouvernement a également annoncé la création de l'Institut national supérieur des classes préparatoires aux études d'ingénieurs à Savalou. Le coût global de ce programme d'urgence s'établit à 2 milliards 900 millions de FCFA, a annoncé le ministre.   Les fonds  seront débloqués par le ministre des finances assez rapidement afin de  permettre l’achèvement des travaux dans les meilleurs délais, a fait savoir le ministre.

Recrutement de notaires, huissiers et commissaires-priseurs

Le ministre d’Etat Pascal Koupaki a également fait état de la volonté du gouvernement,de renforcer le personnel de la justice, en vue de faciliter l’accessibilité du secteur aux populations béninoises. Le conseil a pour ce faire instruit le ministre en charge de la justice, en vue de l’organisation d’un test de recrutement de notaires, huissiers et commissaires-priseurs pour 42 postes.

Thomas AZANMASSO


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE