Conseil des ministres : La nouvelle carte universitaire confirmée

Conseil des ministres : La nouvelle carte universitaire confirmée

0
PARTAGER

Le conseil des ministres s’est réuni en séanceordinaire hier mercredi 28 septembre 2016, sous la présidence effective du Chefde l’Etat Patrice Talon. Plusieurs points étaient à l’ordre jour dont notamment celui relatif à la nouvelle carte universitaire. A cet effet, le conseil a examiné à nouveau la carte universitaire du Bénin, à l’issue de diverses consultations. Ces consultations ont montré qu’il était devenu impérieux de revoir cette carte afin de mutualiser les ressources humaines, matérielles, pédagogiques, infrastructurelles et d’offrir aux personnels et aux étudiants de meilleures conditions de travail et d’étude tout en s’efforçant à travers les brassages de construire et de renforcer l’unité nationale, a précisé le ministre d’Etat Pascal Koupaki.Ainsi, il est créé quatre universités. Deux universités pluridisciplinaires (Abomey-Calavi et Parakou) et deux universités thématiques (Abomey et Porto-Novo). Le décret portant création de ces quatre universités a été adopté par le conseil. Le décret donne la liste des facultés, écoles et instituts qui sont regroupés ou rattachés à ces quatre universités.

Lutte contre le changement climatique

Le ministre d’Etat Pascal Irené Koupaki a fait état de l’adoption par le conseil des ministres, d’un Document de stratégie de développement à faible intensité de carbone et résilient au changement climatique. A en croire le ministre, c’est un document de stratégie qui traite aussi bien des questions de développement que des changements  climatiques et qui met l’accent sur un développement à faible intensité de carbone notamment la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les politiques et mesures destinées à protéger le système climatique contre les changements provoqués par l’homme devraient  s’adapter à chaque pays, a fait savoir le ministre. Ainsi, selon ses propos, le document adopté en Conseil des ministres sera mis en œuvre par le ministère du Cadre de vie et du développement durable, le ministère du plan et du développement et le ministère de l’Energie, de l’eau et des mines.

Lutte contre le VIH-SIDA, les infections sexuellement transmissibles et les épidémies.

La santé des béninois préoccupe le gouvernement particulièrement ceux qui vivent avec le VIH-SIDA, a fait savoir le ministre d’Etat Pascal IrenéKoupaki. C’est dans cette perspective que le conseil des ministres a adopté hier le projet de décret portant création, composition, organisation et fonctionnement du Conseil National de lutte contre le VIH-SIDA, les infections sexuellement transmissibles et les épidémies. Et effet, selon le point du ministre, le conseil des ministres a décidé le 7 juillet 2016 de réorganiser le Conseil national de lutte contre le SIDA en vue de le rendre plus actif et performant avec une implication personnelle du chef de l’Etat. Les défis stratégiques sont  nombreux et il est nécessaire de sortir le conseil de sa léthargie, a déclaré Pascal Koupaki. Pour ce faire, Des experts béninois ont produit un rapport sur lequel le conseil a délibéré. A l’issue des délibérations, le conseil a adopté le projet de décret portant création, composition, organisation et fonctionnement du Conseil National de lutte contre le VIH-SIDA, les infections sexuellement transmissibles et les épidémies.                                  

Thomas AZANMASSO


Matin Libre

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE