Conseil des ministres du 1er juin: Jonas Gbian à l’Uemoa et Pascal...

Conseil des ministres du 1er juin: Jonas Gbian à l’Uemoa et Pascal Affo Directeur du Cabinet civil du chef de l’Etat

0
PARTAGER

Le Conseil des ministres s’est réuni hier sous la présidence du chef de l’Etat, Patrice Talon. 7 projets de décret et 7 communications ont été examinés. Des nominations ont été aussi prononcées dans 2 Ministères et à la Présidence de la République. A la Marina, Pascal Affo a été nommé, Directeur du cabinet civil du président de la République. Quant à l’ancien ministre de l’Economie et des finances, Jonas Gbian, il a été désigné Commissaire représentant le Bénin auprès de la Commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa). Lire le compte rendu fait par le ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence de la République, Pascal Irénée Koupaki.
Les Béninois vivant à l’étranger peuvent renouveler sous peu leurs passeports. Des mesures ont été prises par le Conseil des ministres du 1er juin 2016. Dans le point fait par le ministre d’Etat, secrétaire général à la présidence de la République, Pascal, Koupaki, il ressort que le conseil a instruit le ministre en charge des Affaires étrangères à conduire cette opération. De façon pratique, le ministre des Affaires étrangères et celui de l’Intérieur constitueront des missions qui se rendront dans les ambassades et consulats des pays à fortes concentrations de Béninois pour recenser les dossiers et procéder à l’établissement des passeports. Courant le mois de janvier 2016, le régime défunt, pour des raisons de sécurité et de conformité aux normes de navigation internationale, a suspendu l’établissement des passeports. On imagine que le nombre de Béninois se trouvant dans le besoin de renouveler leurs passeports dans les pays concernés doit être très élevé. La mesure prise par les membres du gouvernement est donc intervenue à point nommé, eu égard au délai de suspension relativement long et avoisinant un semestre. Alors, tous les Béninois dont les passeports ne sont plus valides et qui résident dans des pays à fortes concentrations, devront se réjouir de cette mesure du gouvernement.

Magalie Bayi-Ba (Stag)

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE