Conférence de presse du porte-parole de la ville de Cotonou : La...

Conférence de presse du porte-parole de la ville de Cotonou : La Mairie de Cotonou annonce ses priorités pour 2017

0
PARTAGER

Fidèle à ses habitudes de reddition de compte, la Mairie de Cotonou, à travers son secrétaire général et porte-parole Raoul Silvérius FALADE, a animé une conférence de presse hier jeudi à la salle de conférence de l’hôtel de ville. Cette sortie médiatique qui intervient au lendemain du vote du budget primitif exercice 2017 par le conseil municipal de Cotonou a permis au secrétaire général de faire le point des actions du Maire Léhady Vinagnon SOGLO à la tête de Cotonou pour le compte du 4ème trimestre de l’année 2016.

Dans son exposé liminaire, le conférencier a présenté aux professionnels des médias les grandes décisions de la 4ème session ordinaire du conseil municipal dont les travaux se sont achevés mercredi dernier. Au nombre des points abordés, on retient l’adoption par les conseillers du rapport d’activités du Maire au cours du trimestre écoulé, du compte rendu des missions du Maire et de ses adjoints à l’extérieur. Certains projets touchant au foncier qui étaient restés en standby ont été examinés et validés par le conseil. Il s’agit entre autres de l’affectation au ministère de l’intérieur du domaine qui devant abriter la police fluviale dans le 5ème arrondissement de Cotonou, de l’aménagement et exploitation de la maison du peuple de l’ex-Cotonou 5.

L’autre projet phare sur lequel les conseillers ont planché est relatif à la mise en place du Fonds de développement municipal. La 4ème session ordinaire étant exclusivement consacrée à l’examen et au vote du budget primitif, le porte-parole de la Mairie n’a pas manqué de présenter en détail les grands axes du budget primitif exercice 2017 voté à la quasi-totalité par les conseils municipaux.
A en croire le conférencier, on note des avancées notables dans ce budget essentiellement social qui prend en compte les doléances des conseillers municipaux et locaux, de même que les aspirations des populations de la ville de Cotonou. Ce budget équilibré en recettes et en dépenses et qui est évalué à la somme de Quatorze milliards six cent quarante-neuf millions neuf cent quatre-vingt-treize mille sept cent sept francs cfa, enregistré, à en croire le porte-parole un taux d’accroissement de 3,65%.

Répondant aux questions des journalistes, il a expliqué de long en large les différentes réalisations qui sont prévues par la Municipalité dans le cadre de la mise en œuvre de ce budget. Il s’agit entre autres de la modernisation de l’état civil, la construction de nouveaux sièges pour certains arrondissements, la dotation des chefs d’arrondissement et de quartiers en matériels roulants, la réfection des feux tricolores dans la ville, la poursuite des projets de pavage dans le cadre de l’assainissement de la ville.
Actualité oblige, le secrétaire général de la Mairie a été amené à se prononcer sur les opérations lancées par le gouvernement et qui visent à libérer les domaines publics. Tout en appréciant ces opérations à leur juste valeur, il a reconnu, à la suite des conseillers municipaux, leurs impacts négatifs sur les ressources propres de la ville. Il a, cependant, expliqué les mesures prises par le Maire pour amoindrir l’impact de ces opérations sur les populations de Cotonou. En effet, le Maire, précise-t-il, a donné des instructions pour faire le point des sites disponibles dans la ville et dans les marchés secondaires afin d’envisager des possibilités de relogement des victimes de ces opérations.

Paul Tonon

aCotonou

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE