Composition du 1er gouvernement et passation de services : Des signes de...

Composition du 1er gouvernement et passation de services : Des signes de la vraie rupture

3
PARTAGER

Le président Patrice Talon a rendu public la composition de son premier gouvernement dans le journal télévisé de la télévision nationale, hier mercredi 6 avril 2016 par le nouveau secrétaire général du gouvernement, Edouard Ouin Ouro. Ce gouvernement compte 21 ministres. Des postes, à quelques exceptions près, occupés par des spécialistes en la matière. Un choix des ministres dont le seul critère est la compétence, comme l’avait promis le président Patrice Athanase Guillaume Talon. On note le retour aux affaires du président Abdoulaye Bio Tchané et Lazare Sèhouéto, anciens ministres de feu président Mathieu Kérékou. Pascal Irénée Koupaki, Adidjatou Mathys, Sacca Lafia et Candide Azannaï, qui ont travaillé avec le régime défunt sont de l’équipe de Talon. Par contre, plusieurs «nouveaux» sont promis. Il s’agit notamment du ministre de la justice, Me Joseph Djognénou, celui du sport, Oswald Homéky. De très proches du président de la République. Le communiqué signé de Pascal Irénée Koupaki mentionne que «les nouveaux ministres sont priés de prendre service ce jeudi 7 avril, «dans le cadre strict des cabinets ministériels». Autrement, pas de cérémonies grandioses comme c’est le cas jusque-là. Les passations devront se faire entre les ministres sortants et entrants entre les quatre murs des ministères. Toute chose qui fait, à la fois, gagner du temps et de l’argent pour la République. En somme, Talon est resté collé à ses engagements. Le « Nouveau Départ » est donc amorcé.
Les 21 ministres
1. Ministre d’Etat, Secrétaire général de la présidence de la République : Pascal Irénée Koupaki
2. Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement : Abdoulaye Bio Tchané
3. Garde des sceaux, ministre de la Justice et de la législation : Me. Joseph Djogbénou
4. Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération : Aurelien Agbénonci
5. Ministre de l’Economie et des Finances : Romuald Wadagni
6. Ministre de l’Intérieur et de la sécurité publique : Sacca Lafia
7. Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche : Delphin Oloronto Kouzandé
8. Ministre de la Décentralisation et de la gouvernance locale : Barnabé Dassigli
9. Ministre du Travail, de la Fonction publique et des Affaires sociales : Adidjatou Mathys
10. Ministre de la Santé : Alassane Séïdou
11. Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Marie-Odile Attanasso
12. Ministre des Enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle : Lucien Kokou
13. Ministre des Enseignements maternel et primaire : Karimou Salimane
14. Ministre de l’Economie numérique et de la Communication : Rafiatou Monrou
15. Ministre des Infrastructures et des Transports : Hervé Héhomey
16. Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat : Lazare C. Sèhouéto
17. Ministre de l’Energie, de l’Eau et des Mines : Dona Jean-Claude Houssou
18. Ministre du Cadre de vie et du développement durable : José Didier Tonato
19. Ministre du tourisme et de la Culture : Ange N’koué
20. Ministre des Sports : Oswald Homeky
21. Ministre délégué auprès du président de la République chargé de la Défense nationale : Candide Armand-Marie Azannaï
Les nouveaux ministres sont priés de prendre service ce jeudi 7 avril, «dans le cadre strict des cabinets ministériels», a indiqué le secrétaire général du gouvernement.
Cotonou, le 6 Avril 2016
Le Ministre d’Etat, Secrétaire général de la
Présidence de la République
Pascal Irénée Koupaki

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

3 COMMENTAIRES

  1. bravo mr le president pour la president pour la promptitude dans la formation du gouvernement.un gouvernement qui repond au contenu du discour programme du chef de l’etat qui est le seul capitaine a bord.le peuple ne veut que des actions qui donnent de bons resultats dans un esprit de justice et d’equite. bon vent .nous suivons.

LAISSER UN COMMENTAIRE