Commission technique chargée des réformes : les priorités à aborder.

Commission technique chargée des réformes : les priorités à aborder.

0
PARTAGER

Le palais de la présidence de la république a servi de cadre ce vendredi 06 Mai 2016 à l’installation de la commission technique chargée des réformes institutionnelles et politiques. Cette commission constituée de personnalités de toute audience politique et de compétence variée dispose d’un mois pour déposer son rapport.

La mission assignée à cette commission est de faire des propositions allant dans le cadre de réformes majeures à réaliser pour une renaissance économique, politique et sociale de notre pays. Dans cette optique et pour atteindre les objectifs à eux assignés par le chef de l’état, les membres de la commission doivent s’imposer certaines priorités ;
– Le rééquilibrage institutionnel : c’est l’un des tares de notre constitution sur lequel le régime défunt à surfer pour inféoder toutes les autres institutions et a mis à mal notre pays. Cette réforme à laquelle tient particulièrement le président actuel permet de réduire et de cadrer le pouvoir du président de la république.
– L’instauration d’un régime de droit : cela passe par le renforcement de la liberté et de l’indépendance de la justice. Aucun pays au monde ne peut se développer sans une justice libre et indépendante.
– L’autre priorité reste le renforcement des libertés fondamentales : liberté de la presse, liberté d’opinion et d’association qui contribuent au renforcement de la démocratie.
– Le système partisan est l’une des réformes majeurs sur laquelle tous les acteurs politiques accordent unanimement leur violon.

Voilà quelques unes des priorités qui feront l’objet de la part des membres de la commission techniques des réformes institutionnelles et politique une attention toute particulière pour que les propositions issues des travaux permettent à notre pays de décoller sur le plan économique, politique et social.

Benin web TV

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE