Commission des réformes politiques et institutionnelles : 35 membres et non 30

Commission des réformes politiques et institutionnelles : 35 membres et non 30

0
PARTAGER

On croyait tout savoir sur la Commission mise en place par le chef de l’Etat, Patrice Talon pour jeter les bases des réformes politiques et institutionnelles. Mais erreur ! Les membres composant cette Commission sont plutôt au nombre de 35 et non 30 comme annoncée par les medias.

Si avec la trentaine de membres initialement divulguée dans l’opinion, il y a eu beaucoup de contestations et de grincement de dents, on imagine l’effet que produirait l’annonce de 35 membres dans un contexte où nombre de citoyens dénonçaient déjà l’effectif pléthorique de ladite Commission. En effet, quand on lit à tête reposée le décret de composition de la Commission, pris par le président Patrice Talon, on se rend compte que contrairement à ce qui se dit partout, la Commission Djogbénou est constituée de 35 membres. Et pour cause. Dans la liste des 30 noms publiée par plusieurs journaux, et relayés sur des réseaux sociaux, les cinq noms ci-après n’y figuraient pas alors qu’ils sont bien pris en compte par le décret datant du 3 mai 2016, et qui porte les signatures de Patrice Talon et des ministres Koupaki, Wadagni et Djogbénou. Il s’agit de Cyrille Djikui, Nicolas Dandoga, Grégoire Laourou, Séverin Maxime Quenum et Joseph Djogbénou. Si on se réfère au document qui est sans doute authentique, on peut se demander ce qui a pu se passer pour que jusque-là aucun membre du gouvernement ne soit monté au créneau pour démentir les chiffres avancés par les médias et rétablir la vérité. Le gouvernement craignait-il d’essuyer davantage des critiques ? De toutes les façons, on en sait désormais un peu plus sur la composition et l’effectif réels de cette Commission qui doit réfléchir sur les réformes institutionnelles et politiques, Commission dont le rapport est attendu dans une trentaine de jours. Cette affaire de nombre ou de chiffre pourrait raviver la polémique quant à la composition de la Commission. Un énième problème de communication gouvernementale, est-on tenté de dire.

Jacques BOCO

( Voici la vraie liste et les 5 membres supplémetaires)

Article 3 : La commission nationale technique est composé comme suit :
Président : Monsieur Joseph DJOGBENOU
Premier vice président : Monsieur Karimou chabi SIKA
Deuxième vice président : Madame Amissétou AFFO Djobo
Premier rapporteur : Monsieur Frédéric Joël AÏVO
Deuxième rapporteur : Monsieur Sévérin Maxime QUENUM
Troisième rapporteur : Monsieur Se BOURO OROU BOUN
Membre :

Mesdames et monsieurs :

Elisabeth POGNON
Hélène AHOLOU KEKE Abraham ZINZINDOHOUE Yvan DETCHENOU
Victor prudent TOPANOU Angelo HOUSSOU Guillaume LALLY
Fréjus KOUKPAKI
Michel ADJAKA
Cyrille DJIKUI
Johannes DAGNON
Yao Dénis SINDETE
Robert DOSSOU
Maurice AHANHANZO-GLELE Christophe KOUGNANZONDE Edgar Yves MONNOU Francis LOKO
Laurent AMOUSSOU Eugène AZATASSOU Théophile YAROU
Jean Roger AHOYO Théophile MONTCHO Desire AÏHOU
Moustafa ISSIAKA
Antoine DAYORI
Bio Gounou Sina
Félix Iroko
Nicolas DANDOGA
Grégoire Laourou

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE