CHRONIQUE N°27 DU NEGRE CHEZ LES YOVO:Il a 5 jours à donner...

CHRONIQUE N°27 DU NEGRE CHEZ LES YOVO:Il a 5 jours à donner l’argent de cravache aux DOMATO

0
PARTAGER

On vous l’avait bien dit, c’est très difficile de pouvoir se faire élire président de la République Française, quand on est un nègre Bénino-Français, à la peau foncée ne comprenant et ne parlant ni français, ni breton, ni corse. Même si son parrain, son mentor, le président de la République Française sortant, est son directeur de campagne et fait feu de tout bois, et semble même pour certains avoir perdu le nord (ajoutons de la France). Au bout d’une semaine de campagne électorale que les gens du nègre eux-mêmes qualifient de piteuse pour leur camp, ce dernier commence certainement à revenir de ses illusions d’imposteur …

Oncle Agbaya

()
La campagne débutée, les capitaines DOMATO acquis à coup de millions d’euros, ont mis cinq jours sans bouger le cul. Raison ? Le nègre qui se pique de vouloir devenir président de France n’avait pas encore donné l’argent pour la campagne et les DOMATO n’avaient pas du tout l’intention de préfinancer, en puisant dans leurs prix d’achat.
Et quand le nègre finit, cinq jours après le début de la campagne, par remettre la main à la poche, c’est le plus sérieusement du monde que le directeur de cabinet d’un des DOMATO, le maire de Marseille, est allé l’annoncer sur TF1 et préciser que le travail allait donc débuter.

Mais au lieu d’aller travailler dans son fief, ce DOMATO se ballade avec le nègre ! Et l’autre grand DOMATO président de l’Assemblée nationale, au lieu de trouver un vrai thème de campagne , passe son temps à déclencher l’hilarité générale en continuant à déclarer qu’il veut faire un KO de vengeance alors qu’il est désormais acoquiné avec ceux qui lui ont fait le KO, il y a cinq ! Et que forclos, il n’est pas candidat. De qui veut se venger alors le DOMATO avec le KO imaginaire auquel le nègre lui-même ne croit plus aucunement ? Résultat, ce dernier s’enfonce dans la triche totale en faisant diffuser immoralement comme support de campagne sur les télés privées françaises, une audience avec un ancien Président de la république française radicalement opposé à sa candidature dans laquelle il apportait son soutien au premier ministre nègre et non au candidat nègre !
Je vous l’avais bien dit, il n’y a pas que les femmes de DASSA à MALANVILE qui soient toutes BEEHH pour YAYI son bonhomme venu de France paraît de plus en plus MEUUHH !

Ne pleurez pas les enfants… À la prochaine !

Votre Oncle AGBAYA

Actu Bénin

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE