Carton rouge au DG Sbee et le jaune au ministre Houssou de...

Carton rouge au DG Sbee et le jaune au ministre Houssou de l’énergie

3
PARTAGER

Jeudi, le tout nouveau ministre chargé de l’énergie, Jean-Claude Houssou et le DG Sbee Camille Kpogbémabou étaient sur le plateau de la télévision nationale pour parler de la crisé énergétique ou des coupures électriques. Au bout du compte, la plupart des téléspectateurs ont conclu que ceux-ci n’ont pas convaincu en leur attribuant différents cartons.

« Aux grands maux, les grands remèdes  » dit -on. Cet adage , le tout nouveau ministre de l’énergie, Jean-Claude Houssou et le DG Sbee, Camille Kpogbémabou le connaissent. Malheureusement hier , malgré leur diagnostic des causes des coupures électriques , malgré leurs promesses, on est en droit de dire qu’ils n’ont pas convaincu. La crise est là ; elle fait mal à tout le monde . Les gens ont leurs appareils grillés, leurs appareils , machines ou matériel en panne ou aux arrêts par manque d’électricité. Au lieu de leur servir les mêmes mots, les mêmes causes et des solutions futures, il faut agir vite, très vite avec à la clé , des décisions ou débuts de solutions fortes. C’est la rupture , le nouveau départ et non autre chose. Au lieu d’aider le Président Patrice Talon comme il le faut , on veut recommencer avec les mêmes solutions bidons. C’est pourquoi il faut donner un carton jaune au ministre Houssou . A lui de détruire ces groupes électrogènes fatigués et budgétivores. A lui de faire savoir aux agents de la Sbee et au DG Kpogbémabou qu’il n’est plus question pour eux de vendre à la maison de l’eau glacée, de la glace ou des boissons avec des congélateurs haut de gamme. A lui de faire commander des groupes électrogènes de nouvelle génération, de faire des audits sur la trésorerie de la Sbee et les contrats passés avec la Sbee. Et pour terminer, il faut faire le point des poteaux alimentés avec l’énergie solaire au lieu de nous promettre le miroir aux alouettes avec des initiatives peu rassurantes.

Carton rouge au DG Sbee Kpogbémabou parce qu’il sait parfaitement les maux qui minent la société qu’il dirige avec beaucoup plus de manœuvres que de cadres de première classe, les maux qui sont à la base du manque d’électricité. Ce n’est pas à la télévision nationale qu’il faut venir dire ce que l’on sait déja et avancer tout comme le ministre Houssou des solutions inefficaces, inopérantes, suicidaires et honteuse pour un pays qui veut se développer. Et puis , la meilleure des décisions pour le DG Sbee, c’est de démissionner et laisser la place à quelqu’un d’autre pragmatique. A titre de rappel, on sait qu’il a fallu que son prédécesseur soit accusé de certains maux qu’il n’ a pas commis pour que lui , vienne à lui succéder sous le régime Yayi. Sbee, coupures électriques, délestage, factures exorbitantes et fantaisistes, les Béninois au nom de la rupture ou du nouveau départ, en ont marre. Le ministre Houssou et le DG Kpogbémabou doivent le savoir une fois pour de bon. Dans tous les cas, ,on fait confiance au Président Patrice Talon pour prendre les bonnes décisions pour résoudre la crise énergétique au Bénin due en grande partie au désert de compétences.

aCotonou

Commentaires

commentaires

Commentaires

commentaires

3 COMMENTAIRES

  1. Mais parlant de crises nergtiques au Bnin, je veux bien qu’on interroge Sacca Lafia, Kamarou Fassassi, Clestine Adjanonhoun et en dernier ressort les personnes impliques dans le scandale de maria-gletta pour ce que je connais. La rupture doit prendre cela en compte. Vivement que la crise soit jugule et que le bninois vive mieux.

  2. Talon doit sauter le dg sbee de son poste. le ministre houssou a mal fait de le laisser venir parler la tl. c’est ce Quon a tjrs entendu qu’il est venu nous redire.qu’il aille se faire voire ailleurs

LAISSER UN COMMENTAIRE